Smartphone : le Samsung Galaxy Note crève le plafond

MobilitéOS mobilesTablettes
Samsung Galaxy Note dessin smartphone S-Pen

La singularité du smartphone Galaxy Note en a fait l’un des best-sellers de ces derniers mois. Samsung en a écoulé 5 millions d’exemplaires et vise le double pour conclure l’année 2012.

Sa singularité sur le marché des smartphones en a fait l’un des succès de ce début d’année : le Galaxy Note s’est officiellement écoulé à 5 millions d’exemplaires depuis son lancement en octobre dernier.

Sans concession, Samsung vise le cap des 10 millions d’unités à l’issue de l’exercice 2012, sur un terrain encore libre de toute concurrence (Panasonic s’apprête toutefois à orchestrer une riposte avec son Eluga ; LG, à l’appui de son Optimus VU).

Mi-smartphone, mi-tablette, le bien-nommé Note s’est imposé comme un concept à part entière.

Au-delà du produit hybride qu’il constitue, son stylet attitré, le S-Pen, lui confère des usages, sinon inédits pour un téléphone mobile, tout du moins tombés en désuétude avec l’extinction des PDA.

Couplé à un écran Super AMOLED de 5,3 pouces, ce dispositif de pointage, relégué au rang de reliquat avec l’émergence du contrôle tactile, renaît de ses cendres.

Malgré une popularité acquise sur le tard et une transition bafouée d’Android Gingerbread 2.3 vers la mouture Ice Cream Sandwich 4.0, le Galaxy Note s’est exporté sans mal jusqu’au sein des catalogues des principaux opérateurs télécoms.

Sans subvention, le terminal s’affiche à 679 euros. Orange le propose à 129 euros avec des forfaits 3G+ capitonnés. SFR atteint les 99 euros moyennant souscription à une formule Carré Absolu.

Sur les traces d’un Galaxy S2 qui réunit sous son aile quelque 20 millions de mobinautes, le Note s’est fait une place au soleil jusqu’à bénéficier d’une déclinaison sous la forme d’une tablette de 10,1 pouces.

En parallèle, Samsung s’est offert le concours d’une équipe de développeurs qui s’attachent à mettre à disposition de l’utilisateur des applications dédiées au S-Pen.

Dans cet esprit, Photoshop Touch pour Android joue les alternatives face à l’iPad et son écosystème iPhoto.

Quant à S-Memo, ce bloc-notes interactif qui constitue un solide noyau logiciel, il intègrera bientôt un interpréteur de formules mathématiques basé sur une technologie améliorée de reconnaissance d’écriture.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur