Smartphone : Lenovo centre sa stratégie sur l’autonomie

Régulations
Lenovo P770 smartphone

Lenovo adresse la problématique récurrente de l’autonomie des smartphones avec le modèle P770, qui soutient 29 heures de conversation sur une charge.

Pour concrétiser les ambitions qu’il entretient sur le marché des smartphones, Lenovo joue la différenciation et revendique une autonomie record pour le modèle P770.

Taille de l’écran, sveltesse du châssis et puissance du processeur sont autant de données reléguées au second rang au profit d’une batterie de 3500 mAh qui soutiendrait, sur une seule charge, 29 heures de conversation (26 jours en état de veille).

Ce débat de l’autonomie a déjà interpellé Motorola. Le groupe télécoms américain a inauguré le bal peu avant l’été avec la série des Razr Maxx, qui offre 17 heures et demie de conversation, 7h de navigation Internet ou 15 heures de lecture vidéo.

Lenovo voit plus loin et traduit ses préoccupations par l’intégration d’un ensemble d’outils de gestion de l’énergie : étalonnage, allocation pointue des ressources en fonction de la demande, définition de profils personnalisés…

Lenovo P770 smartphoneEn rapport au Razr Maxx, l’on perd certes le châssis renforcé en Kevlar, mais l’expérience utilisateur reste articulée autour d’Android, dans sa version 4.1 “Jelly Bean”, avec un écosystème logiciel “maison” : assistant vocal, modes de confidentialité (privé, visiteur, enfant), etc.

Doté d’un écran IPS de 4,5 pouces (960 x 540 points), d’un processeur bicoeur à 1,2 GHz sur base ARM Cortex-A9, de 1 Go de RAM et de 4 Go de mémoire interne extensible via une carte microSD, le P770 se cale en milieu de gamme.

Sa connectivité Wi-Fi/Bluetooth/3G WCDMA, son capteur d’images à 5 mégapixels, sa webcam VGA et son double micro destiné à réduire le bruit confirment ce positionnement.

En Chine, le smartphone s’affichera à 1700 yuans, soit environ 210 euros, hors subvention.

C’est sensiblement moins onéreux qu’un Samsung Galaxy S2, aux caractéristiques comparables, excepté pour le gabarit (épais de 12 mm, le P770 pèse 161 g).

Un lancement commercial en Europe reste toutefois peu probable. Lenovo compte d’abord s’assurer une assise sur son marché national.

Le groupe high-tech chinois entrevoit sa montée en puissance sur le long terme, bien au-delà de la seule sphère des smartphones.

En point de mire, la colonisation de tous les segments de marché : stimuler l’adoption des ultrabooks, accentuer l’offensive sur les tablettes (avec Windows 8 et Windows RT), toucher au monde des serveurs avec EMC et attaquer la dimension des services.

—————-
A voir aussi
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur