Le smartphone LG Fireweb se fait une place dans l’offre Firefox OS

Mobilité
lg-fireweb-firefox-os

LG a dévoilé le Fireweb, son premier smartphone sous Firefox OS. Comment le produit se positionne-t-il face au ZTE Open, à l’Alcatel One Touch Fire ou encore aux modèles Keon et Peak du constructeur espagnol Geeksphone ?

Après Geeksphone, ZTE et Alcatel One Touch, un quatrième constructeur se rallie officiellement à la cause de Firefox OS.

Ce nouveau venu n’est autre que LG, qui vient d’officialiser le Fireweb, son premier smartphone équipé du système d’exploitation mobile développé par la fondation Mozilla.

En février dernier, à l’occasion du Mobile World Congress, le groupe high-tech taïwanais avait évoqué son intérêt pour cette plate-forme ouverte basée sur les standards du Web.

Il lance aujourd’hui son offensive, initialement en Amérique latine et plus particulièrement au Brésil, via l’opérateur Vivo, filiale de Telefónica.

Hors éventuelle subvention, le Fireweb sera vendu 449 reals, soit plus de 200 dollars HT. Ce qui en fait – et de loin – le plus onéreux des smartphones sous Firefox OS (il est même plus cher que certains terminaux Android de LG, comme l’Optimus L3 II).

Mais la configuration d’ensemble traduit bel et bien une légère montée en gamme.

Pas nécessairement au niveau du processeur (un Qulacomm Snapdragon monocoeur à 1 GHz), de la mémoire vive (512 Mo) ou du stockage (2 Go, extensible via une carte microSD) ou même de l’écran (4 pouces, 320 x 480 points, 16 millions de couleurs), mais plutôt de l’appareil photo.

Celui-ci est annoncé à 5 mégapixels avec une fonction de mise au point automatique… et un flash LED, première sur un smartphone Firefox OS.

Le Fireweb vient se positionner sur un marché déjà occupé par ZTE avec l’Open, proposé pour l’équivalent d’environ 70 euros TTC, avec son écran de 3,5 pouces (TFT, 165 ppp) et son SoC Qualcomm MSM7225A monocoeur (Cortex-A5 à 1 GHz avec solution graphique Adreno 200).

S’y adjoignent 256 Mo de RAM, 2 Go de mémoire interne, un APN de 3 mégapixels, une batterie de 1200 mAh et une connectivité qui comprend 3G à 7,2 Mbit/s, Wi-Fi 802.11n et Bluetooth 2.1.

Le ZTE Open est commercialisé en Espagne, en Colombie ou encore au Venezuela. Un millier d’exemplaires ont récemment été mis en vente sur eBay.

zte-open

Pour 99 euros TTC, Alcatel One Touch propose le Fire, un produit aux caractéristiques similaires, excepté l’écran (256 000 couleurs), le stockage (512 Mo), la batterie (1400 mAh), le Bluetooth (norme 3.0) et les coloris (blanc, vert, orange).

Le smartphone est commercialisé en Pologne depuis cet été. Deutsche Telekom le déploie progressivement à travers l’Europe via ses filiales : Congstar en Allemagne, Magyar Telekom en Hongrie, Cosmote en Grèce.

alcatel-one-touch-fire

Le constructeur espagnol Geeksphone, spécialisé dans les terminaux mobiles, ne propose pas un, mais trois smartphones sous Firefox OS.

Le premier répond au nom de Peak. Présenté en janvier 2013 et lancé en avril, il est disponible au prix conseillé de 149 euros HT avec son écran IPS de 4,3 pouces (540 x 960 points) et son APN de 8 mégapixels.

Sous le capot, on retrouve un SoC Qualcomm Snapdragon S4 8225 (deux coeurs ARM Cortex-A7 à 1,2 GHz), 512 Mo de RAM, 4 Go de stockage, une connectivité 3G HSDPA/ Wi-Fi 802.11n / Bluetooth 2.1 et une batterie de 1800 mAh.

Son successeur, le Peak+, devrait être livré en novembre, avec les mêmes caractéristiques, exception faite d’une mémoire vive de 1 Go et d’un capteur supplémentaire : une boussole.

Le catalogue de Geeksphone comprend un troisième smartphone Firefox OS : le Keon, affiché à 91 euros HT et doté d’un écran TFT de 3,5 pouces (320 x 480 points).

On retrouve le SoC monocoeur à 1 GHz du ZTE Open, avec 512 Mo de RAM, 4 Go de stockage, un APN de 3 mégapixels et une batterie de 1580 mAh.

geeksphone-keon-peak

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit photos : LG, Alcatel One Touch, ZTE & Geeksphone


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur