Smartphone : Nokia monte une alliance stratégique avec Microsoft

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

En adoubant l’OS Windows Phone de Microsoft, Nokia veut contre-balancer l’influence des écosystèmes Android (Google) et iPhone (Apple). Mais cela prendra du temps pour revenir dans la course.

Nokia a dévoilé le nom de son partenaire stratégique dans la bataille des smartphones : Microsoft et sa plate-forme Windows Phone.

“C’est désormais une course à trois chevaux”, considère Stephen Elop.

Le P-DG de Nokia était très attendu sur la manière dont il compte rebondir sur le segment des smartphones face aux dynamiques ecosystèmes concurrents comme Google Android ou iPhone/Apple.

Le boss de Nokia avait préparé ses équipes à cette nouvelle étape en évoquant “un immense effort à fournir […] pour transformer l’entreprise”.

Que se passe-t-il en termes de répartition OS au sein de Nokia en fonction des segments de marché ?

Dans son communiqué, Nokia présente Windows Phone comme principal système d’exploitation pour sa stratégie smartphones.

MeeGo, OS co-développé avec Intel à partir du noyau Linux, est écarté. Ses performances sont jugées insuffisantes pour répondre au défi du marché des smartphones et Nokia manque cruellement de “terminaux intelligents” sous cet OS à aligner sur le marché.

Quant à Symbian, l’OS devrait servir encore de repère sur le segment des mobiles d’entrée et de milieux de gammes. Mais Windows Phone pourrait aussi avoir son mot à dire…

“Nokia contribuera au futur de Windows Phone en fournissant une expertise sur le design hardware, les déclinaisons linguistiques et l’expansion géographique”, peut-on lire dans le communiqué.

L’équipementier télécoms finlandais et le firme IT de Redmond pourront également établir une feuille de route pour lancer des opérations marketing conjointes.

Selon Silicon.fr, des échanges technologiques et de contenus sont également prévus. Par exemple, l’offre cartographique Nokia Maps sera combinée à celle des services Bing (moteur) et AdCenter (plate-forme publicitaire) de Microsoft.

Sur le front des places de marchés d’application, il y aura également une ouverture (vers une association Ovi Store et Windows Marketplace for Mobile ?).

Les analystes s’accordent à dire qu’il faudra du temps pour que Nokia et Microsoft trouvent respectivement leurs marques. Les premières vraies synergies ne pourraient apparaître qu’en 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur