Smartphone : Samsung met un peu de Mango dans son Omnia W

MobilitéOS mobiles
Samsung Omnia W

Orange commercialisera à la mi-novembre l’Omnia W, le premier smartphone de Samsung à embarquer Windows Phone Mango et son interface utilisateur faite de hubs présentés sous la forme de vignettes dynamiques.

En partenariat avec Orange, Samsung proposera, à compter de la mi-novembre, l’Omnia W, son premier smartphone équipé de Windows Phone Mango en configuration d’usine.

HTC, qui n’est pas longtemps resté seul maître sur le créneau, devra désormais composer avec la rude concurrence de ce terminal résolument dans l’air du temps.

Moderne sans se révéler avant-gardiste, d’un gabarit respectable (11,5 x 5,9 centimètres ; 115 grammes), l’Omnia W, de l’avis de son constructeur, “répond à tous les besoins“.

En effet, il est non seulement connecté avec Internet Explorer 9 et l’écosystème Bing, mais aussi adapté à un usage multimédia, de par son capteur à 5 Mégapixels, accompagné d’un écran de 3,7 pouces à technologie Super AMOLED, pour une définition de 800 x 480 points.

Son processeur cadencé à 1,4 GHz se cantonne à un seul coeur et peine à redorer un blason matériel affublé de 512 Mo de RAM et d’un maigre espace de stockage de 8 Go, sans emplacement microSD, une absence caractéristique des terminaux Windows Phone.

Pour autant, tout n’est pas perdu. La véritable valeur ajoutée de l’Omnia W réside sans conteste dans l’implémentation de la version 7.5 de l’OS mobile de Microsoft. Mango, pour les intimes.

Dépourvue de toute surcouche, simplement adaptée par Samsung, l’interface graphique tranche avec un Google Android qui paraît bien austère en comparaison. iOS et ses mosaïques logicielles ne s’en sortent guère plus honorablement.

Les listings d’applications font effectivement la part belle à six environnements différenciés, dénommés “hubs” et répartis sous la forme de vignettes dynamiques, à l’image de ce que propose le Metro de Windows 8.

La section Contacts regroupe ainsi en une seule icône les réseaux sociaux Facebook, Twitter, LinkedIn et Windows Live, quand le hub Office se concentre sur le cloud, avec le SkyDrive et les électrons libres de la suite bureautique One Note.

Microsoft fournit par ailleurs Zune, sa propre solution de lecture multimédia, un véritable centre de contrôle qui gère les hubs Photos, Musique et Vidéos.

Samsung ajoute sa touche personnelle et perturbe quelque peu l’équilibre de cet ensemble sans nuire à sa cohérence. Au contraire, la fonctionnalité AllShare fait de l’Omnia W un serveur DLNA avec prise en charge de la visiophonie en 3G via la webcam frontale VGA.

Samsung Omnia W

A l’image de l’espace applicatif intégré par Nvidia à Android, la Samsung Zone pioche parmi les quelques 30 000 titres du Windows Marketplace pour en tirer une sélection de titres phares.

A défaut d’un tarif encore non dévoilé, on ne peut qu’espérer la mise en place de forfaits liés par l’opérateur Orange, distributeur exclusif.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur