Smartphone Streak Pro D43 : Dell n’a pas fait le voyage pour rien

MobilitéOS mobiles
smartphone Dell Streak Pro D43

Dell refait parler la poudre et laisse augurer, avec le smartphone Streak Pro D43, d’un cocktail détonant destiné à ratisser large sur le marché de la téléphonie mobile.

Acteur discret du segment de la téléphonie mobile, Dell n’a pas fait le voyage pour rien. Le groupe américain renoue avec les smartphones et intronise à cette occasion le Streak Pro D43, un terminal qui, sur le papier, rivalise avec les ténors du domaine.

Sa distribution pour l’heure cantonnée à la Chine, l’appareil embarque le système d’exploitation Baidu Yi en lieu et place d’un Android dont il devrait retrouver la compagnie, pour une sortie européenne dont l’imminence ne fait plus guère de doute.

Ses deux tablettes phares reléguées au ban du tactile, Dell éclipse habilement ce revirement stratégique, mis sur le compte d’une tradition perpétuée, en l’occurrence l’héritage d’une gamme Streak dont la seule appellation résonne à l’oreille du consommateur comme un concept familier.

Alléchant au regard de la cohérence matérielle qui s’en dégage de prime abord, le Pro D43 impressionne autant par son processeur Qualcomm Snapdragon MSM8260 dual-core à 1,5 GHz que par son gabarit (12,5 x 6,5 centimètres, 145 grammes).

Son gigaoctet de mémoire vive et son écran Super AMOLED multipoint de 4,3 pouces en 540 x 960 (protection Gorilla Glass) le rapprochent des grands noms du marché, à savoir l’iPhone 4S le Samsung Galaxy S II et dans une moindre mesure, les produits HTC.

En dépit de l’absence remarquée du NFC, la connectivité suit cette même tendance à l’abondance.

Au sempiternel Wi-Fi 802.11n rétrocompatible s’adjoignent le Bluetooth 2.1 avec EDR, un A-GPS (pas de mode hors-ligne), un port micro-USB et un lecteur de cartes microSD(HC) destiné à complémenter cette mémoire interne restreinte à 8 Go.

Résolument orienté multimédia (en témoigne ce capteur à 8 mégapixels avec autofocus et flash LED), un tel smartphone semble de surcroît se prêter à une infinité d’usages annexes, sa polyvalence s’établissant comme l’une des conséquences de sa puissance intrinsèque.

Dell, qui n’a pas souhaité en dévoiler les tarifs, s’attaque ainsi au marché mobile dans son ensemble. Ses ambitions ratissent large et leur augurent d’idées aussi longues que cette autonomie de 12 heures en 2G (9 heures en 3G).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur