Smartphone : Wiko se lance dans la 4G avec Wax

4GMobilité
wiko-wax-smartphone

Mobile World Congress : Wiko, connu pour ses smartphones low cost 3G, s’initie à la 4G avec un nouveau terminal baptisé Wax. Son prix devrait rester abordable grâce à des spécificités techniques allégées.

En dévoilant le Wiko Wax lors du Mobile World Congress, le fabricant de smartphones franco-chinois montre qu’il entre dans l’ère de la 4G.

On n’en sait encore très peu sur le Wiko Wax présenté sur le stand de la société sur place, cependant tom’s Hardware publie les premières spécificités techniques de cet appareil.

Ainsi le Wax, qui repose sur Android 4.3 Jelly Bean, est équipé d’un écran de 4,7 pouces HD 720p qui permet l’affichage à définition maximale de 1280×720 pixels. Son capteur photo principal permet une capture à 8 Megapixels quand la caméra frontale atteint les 5 Megapixels. Le smartphone est animé par un SoC (system on a ship) Tegra 4i de Nvidia et cadencé à 1,7 GHz.

Il s’agit là du point le plus notable du Wiko Wax, puisque cette puce est équipée nativement d’un modem supportant la 4G LTE. Cependant, son architecture ARM composée de 4 cœurs A9 et d’un cœur compagnon pour les calculs subalternes est particulièrement vieillissante à l’heure où le Tegra 4 (adopté plus largement) propose 4 cœurs A15.

Édition du 26 février 2014 : Le Wiko Wax dispose d’une mémoire vive de 1Go et d’un espace de stockage natif de 4Go. Ce dernier peut être complété par l’ajout de 32 Go grâce l’insertion à une carte micro SD. Merci au service de presse de Wiko qui a pu nous transmettre le communiqué officiel.

Au final, le Wiko Wax voit ses performances réduites par son processeur mais cela devrait permettre à la société connue pour ses tarifs abordables de proposer son premier smartphone compatible 4G LTE à un prix avoisinant les 200 euros.

L’arrivée d’un smartphone 4G dans le catalogue de Wiko surprendra probablement ceux qui suivent la stratégie marketing et la politique commerciale la société. Jusqu’ici, elle était réputée pour son refus catégorique de proposer des terminaux mobiles compatible avec les réseaux mobiles 4G. Estimant que le marché n’était pas assez mûr en France et que les Français sont toujours très sceptiques quant à leur utilité, Wiko privilégiait jusqu’à présent la 3G pour tirer les prix de ces terminaux vers le bas.

Cette stratégie a porté ses fruits au regard de l’essor des activités de la société qui a des ramifications chinoises* . Depuis sa création en 2011, Wiko est devenu le troisième distributeur français de smartphones avec 17% des parts de marché en 2013 selon GfK. La firme franco-chinoise prend ainsi la troisième place du podium national derrière Samsung et Apple.

*Wiko est désormais détenue à 95% par le fonds chinois Mega Alliance Holdings Limited créé par Lin Wenhong, P-DG de Tinno (fabricant de mobiles installé à Shenzen, province du Guangdong, en bordure de Hong Kong). Les 5% restants du capital est détenu par Laurent Dahan, P-DG de Wiko.

wiko-wax-smartphone
Le Wax de Wiko est le premier smartphone de la firme compatible 4G. Cependant ses performances techniques devraient le maintenir à un prix abordable.
Crédit photo : Wiko

Quiz : Connaissez-vous bien les enseignes du high-tech en France ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur