Smartphone : zoom sur le Samsung Galaxy Pocket

MobilitéOS mobiles
Samsung Galaxy Pocket smartphone

Samsung ne compte plus ses smartphones sur les doigts de la main. Nouvel invité au catalogue, le Galaxy Pocket, un terminal d’entrée de gamme qui ne brille guère que de par son prix.

Samsung a de la suite dans les idées. Sur un marché de la téléphonie mobile en pleine ébullition (+61% en volume sur l’année 2011), le groupe coréen intronise son Galaxy Pocket, un smartphone de plus dans un catalogue richement doté.

Le succès du Galaxy S2 a convaincu Samsung de concocter un nouveau terminal dont le fruit affiche une configuration matérielle à l’image de son standing, tout en modestie.

Aux antipodes du mastodonte Galaxy Note, le Pocket, 97 grammes sur la balance, embarque un écran capacitif de 2,8 pouces, en QVGA, soit 320 x 240 pixels.

Comme le souligne Gizmodo.fr, cette moindre résolution ne permettra pas d’exploiter l’ensemble des applications de l’Android Market.

Pour autant, de l’avis de son constructeur, là ne réside pas l’intérêt d’un tel terminal dont le processeur à 800 MHz relève de l’anecdote, au même titre que ces 3 Go d’espace de stockage extensibles via une carte microSD.

L’esprit commun ne louera guère plus l’implémentation d’une batterie à 1200 mAh et la relative pauvreté d’une connectivité sans étincelle : Bluetooth 3.0, Wi-Fi 802.11n et 3G+ HSDPA quadribande à 3,6 Mbits/s.

Il en sera en revanche tout autrement concernant la généreuse échelle tarifaire d’un produit paré pour investir les enseignes françaises à la fin du mois, affiché à quelque 140 euros sans subvention.

S’il ne fait aucun doute quant au positionnement du Galaxy Note en entrée de gamme, l’ensemble reste, par essence comme à l’usage, un smartphone Android à part entière. Une surcouche TouchWiz complémente d’ailleurs la version 2.3 de l’OS de Google.

L’histoire ne dira sans doute jamais s’il convient d’établir un parallèle avec ce mystérieux Galaxy Mini 2, objet de fuites en préambule au Mobile World Congress, mais qui n’a jamais fait l’objet d’une quelconque officialisation.

Pas si loin du compte, les observateurs lui avaient notamment prédit un panneau tactile de 3,3 pouces en 480 x 320 et la 3G+ à 7,2 Mbits/s.

 

Incollable sur les véritables fonctions des smartphones ? Jouez à notre quizz !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur