Smartphone : ZTE casse les prix avec l’U950

MobilitéOS mobilesRégulations
smartphone Android ZTE U950 Tegra 3

Pour l’équivalent de 124 euros, le Chinois ZTE poursuit l’offensive en sa partie avec l’U950, un smartphone de milieu de gamme articulé autour de l’OS Android 4.0 Ice Cream Sandwich et d’un processeur Tegra 3.

En pleine croissance sur le marché mondial des smartphones avec 7,5 millions de terminaux écoulés au 3e trimestre 2012, ZTE élargit son offre avec un modèle U950 inscrit en milieu de gamme, dans une logique de rapport qualité / prix.

Le fabricant télécoms d’origine chinoise reste fidèle à cette politique qui lui a permis de gagner en influence hors de ses frontières : proposer des produits relativement peu onéreux tout en conservant un certain niveau de prestation.

Témoin l’U950, qui embarque, pour 999 yuans (environ 124 euros), un OS Android 4.0 Ice Cream Sandwich et un processeur Nvidia Tegra 3 dont les 4 coeurs cadencés à 1,3 GHz s’accompagnent d’une solution graphique à 12 unités et de 1 Go de RAM.

La différence se fait toutefois en termes de stockage : la mémoire interne est limitée à 4 Go. Android Ice Cream Sandwich prend néanmoins en charge l’installation d’applications sur des cartes SD.

Ce qui est, non pas rédhibitoire, mais plus représentatif d’un terminal ancré en milieu de gamme, c’est la définition WVGA (800 x 480 points) de l’écran de 4,3 pouces (10,9 cm).

A 217 ppp, l’affichage reste suffisamment lissé, mais à titre comparatif, les meilleurs smartphones en la matière (HTC 8X, Sony Xperia SL, etc.), certes bien plus onéreux, atteignent les 342 ppp sur leurs diagonales respectives.

Dans cette lignée, la capture vidéo via la webcam frontale est limitée au VGA (640 x 480 points), à 30 images par seconde.

L’appareil photo situé à l’arrière du téléphone est annoncé à 5 mégapixels, sans plus de détails quant à ses capacités en termes d’ouverture, de zoom ou de correction d’exposition.

Quoique en deçà de la moyenne du marché, la batterie qu’Engadget relève à 2000 mAh laisse escompter une autonomie correcte, notamment grâce à la frugalité du Tegra 3, alliée à la gestion d’énergie d’Android Ice Cream Sandwich.

S’il venait à investir l’Europe et plus particulièrement la France, ce smartphone proche d’un Galaxy S2 (celui-ci s’affiche encore à plus de 350 euros hors subvention) trouverait très certainement son public, en qualité d’antithèse à la course au progrès.

Pour l’heure, sa sortie en Chine est fixée au 11 novembre, avec des réservations d’ores et déjà ouvertes en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur