Smartphones : Android sera plus puissant plus vite que prévu

CloudMobilitéOS mobiles

Gartner réactualise ses données sur le marché des smartphones. Android confirme sa montée en puissance. Et Windows Phone sera le principal challenger à terme.

C’est un raz-de-marée, considère Gartner. L’écosystème Android va s’emparer de presque la moitié du marché des smartphones. Et ce, d’ici fin 2012.

Le cabinet d’études vient de réactualiser ses données, encore plus favorables à Android que prévu.

En 2011, il devrait s’écouler un volume de 468 millions de smartphones dans le monde, ce qui représente une hausse de 57,7% par rapport à l’an dernier.

C’est un grand tournant pour Android. D’ici la fin de l’année, il sera considéré comme l’OS le plus populaire. Et fin 2012, il va s’adjuger une part de marché de 49%.

A cette échéance, Apple sera son principal challenger de loin (18,9% pour iOS).

Mais cela reste une belle performance pour Apple qui ne propose qu’un modèle iPhone face à l’offre des constructeurs qui se sont convertis à Android (LG, Samsung, Sony Ericsson…).

Viendra ensuite RIM/BlackBerry (12,6%), puis Microsoft Windows Phone (10,8%) et Nokia Symbian (5,2%).

Un dernier OS qu’il ne faut pas enterrer trop tôt. Le nouveau Nokia E7 tourne sous Symbian 3 (voir article Silicon.fr) et le constructeur finlandais organise un rendez-vous dédié à cet OS le 12 avril prochain à Londres.

Sur une plus grande durée, Gartner s’aligne sur les prévisions d’IDC : Microsoft Windows Phone sera la deuxième plate-forme OS à l’horizon 2015 (19,5%).

L’accord stratégique signé avec Nokia a vocation à faciliter cette renaissance.

Tandis que la part d’iOS devrait reculer à 17,2%. Gartner regarde aussi attentivement l’évolution de RIM/BlackBerry qui devrait procéder à un changement d’OS courant 2012 (en passant de BlackBerry OS à QNX).

Grand absent de la course : WebOS que HP veut pourtant pousser en mode multi-supports.

Gartner précise que 26% des smartphones vendus en 2011 embarqueront un “OS ouvert” (open source ou avec mise à disposition d’un kit de développement logiciel dit SDK) : BlackBerry OS, iOS, Symbian, Android, Windows Phone, Linux, Limo Foundation, HP WebOS et Samsung Bada. Cette proportion passera à 47% d’ici 2015.

En effectuant un focus France, ComScore considère de son côté qu’Android est passé de 4% à 23,1% entre janvier 2010 et février 2011 (voir article Silicon.fr).

A lire également : Dossier spécial : Google Android : l’opération séduction se confirme (réactualisé)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur