Smartphones : Apple reste à la pointe des profits

MobilitéSmartphones
smartphones-apple-marges
3 3

Canaccord Genuity constate qu’Apple capte une part grandissante des bénéfices engendrés par les ventes de smartphones, sans pour autant dominer le marché en volume.

D’année en année, Apple capte une part croissante des profits engendrés par les ventes de smartphones… essentiellement aux dépens de l’offre Android*.

Établies voilà quelques mois par Canaccord Genuity, ces observations se confirment au dernier pointage de la société d’investissement canadienne : sur le 1er trimestre 2015, « la marque à la pomme » s’est adjugé 92 % du bénéfice d’exploitation réalisé par les 8 principaux fabricants mondiaux. Elle en était à 65 % un an plus tôt.

Dans le même temps, la part de Samsung, qui dépassait encore les 30 % au 1er trimestre 2014, recule à 15 %.

Si l’on y ajoute les chiffres d’Apple, on dépasse les 100 %, car les deux rivaux ont gagné plus d’argent que les concurrents n’en ont perdu. Dans le rouge, on trouve notamment Lenovo (- 1 %), qui se donne jusqu’à la fin 2015 pour digérer l’acquisition de Motorola Mobility auprès de Google. BlackBerry est tout juste à l’équilibre.

A défaut d’une présence importante en volume (17,9 % du marché mondial au premier trimestre selon Gartner, avec 60 millions de smartphones ; à comparer aux 24,2 % de Samsung), Apple se concentre sur les modèles haut de gamme.

A contrario, nombre de ses concurrents tendent à vendre leurs produits à prix quasiment coûtant (composants et assemblage) pour investir les marchés d’entrée de gamme et s’appuyer sur d’autres sources de revenus (accessoires, applications, contenus et services).

Canaccord Genuity classe Xiaomi dans cette catégorie, mais déplore de ne disposer d’aucun élément financier pour le constructeur chinois, ce dernier n’étant pas, en tant qu’entreprise privée, soumis aux contraintes de communication des sociétés cotées.

La société d’investissement estime toutefois que les indicateurs auxquels elle a eu accès donnent « une représentation fidèle » de l’industrie, qui compterait environ un millier de marques à l’échelle de la planète, dont plusieurs centaines rien qu’en Chine.

A en croire le Wall Street Journal, qui se fait l’écho de cette étude, le prix moyen d’achat d’un iPhone est passé à 659 dollars au 1er trimestre 2015, contre 624 dollars en moyenne sur l’année 2014. Parallèlement, ça stagne sur les smartphones Android, à 185 dollars.

Un phénomène qui n’est pas sans rappeler ce que l’on constate actuellement sur le segment du PC : détenteur d’environ 6 % du marché en volume, Apple s’en arroge plus de la moitié en valeur (source Bernstein Research).

* Samsung Electronics prévoit, pour la période d’avril-juin 2015, un 7e trimestre consécutif de déclin de son chiffre d’affaires. HTC affiche pour sa part des pertes (mais assure au Wall Street Journal que son activité grand public reste rentable). Quant à Microsoft, il vient d’annoncer une dépréciation de 7,6 milliards de dollars de ses actifs mobiles ; l’intégration des activités de Nokia est compliquée.

Crédit photo : Daria Minaeva – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur