Smartphones : Apple et Samsung vont accentuer leur hégémonie en 2013

MobilitéRégulationsSmartphones
Apple iPhone 5 contre Samsung Galaxy S3 smartphones

Strategy Analytics estime qu’en 2013, Apple et Samsung conforteront leur position au sommet du marché des smartphones. L’iPhone devrait toutefois céder du terrain face à la gamme Galaxy.

En volume comme en valeur, Apple et Samsung vont accentuer leur hégémonie sur le marché mondial des smartphones.

Grâce à l’étendue de son catalogue, le fabricant des Galaxy devrait tirer son épingle du jeu et conforter son leadership avec, selon Strategy Analytics, 33% des 875 millions de terminaux qui s’écouleront sur l’exercice 2013.

Ce qui représente environ 290 millions d’unités, soit une hausse de 35% sur un an. Samsung accaparait en effet 31% du parc des smartphones vendus en 2012, avec 215 millions d’exemplaires.

Dynamique comparable pour Apple, qui approcherait quant à lui des 190 millions de smartphones, contre 135 millions un an plus tôt. Sa part sur dans le monde l resterait stable, à 21%.

L’écart se creuse entre les deux ténors. La stratégie tous azimuts de Samsung n’y est pas étrangère.

Le sud-Coréen adresse tous les segments de marché et projette encore des nouveautés pour le prochain Mobile World Congress.

Il élargit régulièrement sa gamme Android, maintient sa confiance envers Windows Phone et prépare même – c’est désormais officiel – au moins un téléphone sous Tizen, système d’exploitation issu du projet LiMo.

Ses produits phares pour 2013 : le smartphone Galaxy S4 et le “tabphone” Galaxy Note III.

A contrario, Apple mise sur une offre haut de gamme, avec un seul OS et rarement plus de trois modèles de smartphones qui cohabitent (actuellement, il s’agit des versions 4, 4S et 5).

Cet ordre de marche pourrait néanmoins évoluer à l’horizon 2014.

“La marque à la Pomme” aurait dans ses cartons une nouvelle génération de l’iPhone, plus accessible en milieu de gamme, et qui pourrait redistribuer les cartes à la manière de l’iPad Mini sur le marché des tablettes.

Une telle segmentation était déjà d’actualité à l’heure de spéculer, fin 2011, sur l’iPhone 4S. Elle n’a pas eu lieu, mais la demande croissante des pays émergents pourrait achever de convaincre la firme de Cupertino.

——– Quiz ITespresso.fr ——–
Connaissez-vous bien les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?

Crédit photo : Apple (iPhone 5) / Samsung (Galaxy S3)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur