Smartphones : Apple et Samsung ne portent plus la croissance du marché

MobilitéSmartphones
smartphones-idc-t1-2017

Dépassé par Apple au 4e trimestre 2016, Samsung a repris la place de premier constructeur mondial de smartphones. Mais les volumes de ventes des deux firmes stagnent.

Apple n’aura que brièvement reconquis la place de premier constructeur mondial de smartphones. Tout du moins au classement établi par IDC.

Le pointage réalisé à l’issue du 4e trimestre 2016 consacrait la prise de pouvoir de la firme américaine aux dépens de Samsung, avec 78,3 millions d’iPhone au compteur, contre 77,5 millions d’unités pour le groupe coréen.

Trois mois plus tard, la situation est « rentrée dans l’ordre » ; en tout cas, celui établi depuis plusieurs années : Samsung reprend les rênes avec, au 1er trimestre 2017, un volume de 79,2 millions de smartphones livrés aux distributeurs, soit 22,8 % de part de marché (contre 23,8 % un an plus tôt).

Le renouvellement de la série Galaxy A a stimulé les ventes, au même titre que la révision à la baisse des tarifs du « flagship » Galaxy S7 et de sa déclinaison S7 edge.

Du côté d’Apple, on a écoulé 51,6 millions d’iPhone, soit 400 000 de plus qu’un an auparavant. La marque à la pomme perd un peu de terrain avec une part de marché de 14,9 % (- 0,5 point), mais on est loin du déclin enregistré sur l’année 2016 (- 7 % en volume).

La Chine s’éveille

Dynamique plus favorable pour Huawei, dont l’assise en Chine se renforce. Le groupe basé à Shenzhen a livré, toujours selon IDC, 34,2 millions de smartphones (+ 22 %), pour 9,8 % de part de marché (+ 1,4 point). Son point faible reste le marché américain, malgré la présence, à son catalogue, de terminaux haut de gamme tels que les P et les Mate.

Aux quatrième et cinquième rangs, on trouve, comme depuis plusieurs trimestres, deux autres constructeurs chinois : OPPO et vivo.

Le premier est parvenu à développer son activité en Asie, moyennant des efforts dans le domaine du service client. Il en est à 25,6 millions de smartphones sur le trimestre, soit 7,4 % du marché (+ 1,5 point). Le second lorgne aussi le marché indien, où il a notamment sponsorisé la saison 2017 du championnat de cricket. Son compteur affiche 18,1 millions de smartphones, soit 5,2 % du marché (+ 0,8 point).

En faisant l’addition, on s’aperçoit que les cinq premiers constructeurs se partagent plus de 60 % d’un marché annoncé à 347,4 millions de smartphones. Une croissance annuelle de 4,3 %, dans la lignée des hausses à un seul chiffre devenues monnaie courante depuis quelques trimestres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur