Smartphones : des disparités sur un marché en croissance

MobilitéOS mobilesSmartphones
gartner-smartphones-2014

A l’instar d’IDC, Gartner constate que l’année 2014 a été riche en contrastes sur un marché des smartphones dominé par Android.

Perte d’influence de Samsung contrastant avec des volumes de ventes sans précédent pour Apple, développement de l’offre en entrée de gamme conjugué à une saturation sur les segments à forte marge, omniprésence d’Android et difficultés de BlackBerry : les disparités technologiques, stratégiques et commerciales se sont accentuées en 2014 sur le marché mondial des smartphones.

Ce constat, IDC l’établissait récemment dans son bilan annuel. Les estimations aujourd’hui publiées par Gartner s’inscrivent dans cette même lignée. Malgré quelques divergences dans leurs comptages respectifs, les deux cabinets s’accordent globalement sur la tournure des événements.

Alors qu’IDC évoquait 1,3 milliard de smartphones écoulés en 2014, contre 1,018 milliard en 2013 (+ 27,7 %), Gartner annonce des chiffres légèrement inférieurs : 1,244 milliard de smartphones livrés l’an dernier, soit 28,4 % de plus que l’année précédente.

Dans les deux cas, les smartphones représentent environ deux tiers des téléphones mobiles vendus en 2014, avec une croissance dans toutes les zones géographiques… excepté le Japon et l’Europe de l’Ouest.

D’après Gartner, un record absolu en volume a été établi au 4e trimestre, à 367,5 millions d’unités (+ 29,9 % de progression annuelle). Pour la première fois depuis 2011, ce n’est pas Samsung qui emmène la meute, mais Apple. Sur cette période du 1er octobre au 31 décembre, la firme de Cupertino a livré 74,8 millions d’iPhone, dépassant les 20 % de part de marché. Dans le même temps, Samsung recule à 19,9 %, avec 73 millions de terminaux ; soit près de 10 points perdus d’une année sur l’autre.

En troisième position, on retrouve Lenovo, qui affiche à peu près la même part de marché (6,6 %) que sur l’ensemble de l’année. Même constat pour Huawei, quatrième avec environ 5,7 % des livraisons de smartphones.

Le top 5 est complété par Xiaomi et ses 5,1 %, avec 18,5 millions d’exemplaires, contre 5,6 millions en 2013 (2 % du marché à l’époque). Le fabricant chinois emmène une horde de compatriotes qui regardent désormais par-delà les frontières de leur marché national pour développer leur stratégie commerciale portée par des tarifs agressifs et la consolidation de leur image de marque sous l’angle du “rapport prix/prestation”.

Apple progresse comme Android

Sur l’année 2014, Samsung reste leader, mais voit sa part de marché réduite à 24,7 % avec 307 millions de smartphones. C’est à peine plus que les 300 millions livrés en 2013 (30,9 % du marché).

La dynamique est tout autre pour Apple, qui maintient sa part de marché à un dixième près (15,4 %), avec 191 millions d’exemplaires pour l’iPhone, tous modèles confondus. Le dernier trimestre a été celui de tous les records pour la firme américaine, avec une demande en hausse annuelle de 88 % aux Etats-Unis et 56 % en Chine.

En consolidant les ventes de Motorola, Lenovo se hisse en troisième position avec 6,5 % du marché avec 81,4 millions de smartphones, soit 24 millions de plus qu’en 2013. Sa présence importante sur des marchés-clés comme la Russie, l’Inde et le Brésil n’y est pas étrangère.

La progression en volume est similaire pour Huawei, qui termine à 68 millions de smartphones (5,5 % du marché). LG conserve la cinquième place malgré un léger recul à 4,6 % (- 0,2 point, avec 57 millions de smartphones).

Android est le grand gagnant de cette bataille : selon Gartner, l’OS mobile de Google équipe 80,7 % des smartphones vendus en 2014 (soit 1,004 milliard), contre 78,5 % en 2013. Les données sont comparables chez IDC, qui annonce une progression de 2,8 points, à 81,5 % (1,059 milliard de smartphones).

En deuxième position, iOS se maintient autour des 15 % de part de marché, avec 191 millions d’iPhone d’après Gartner… et 192 millions à en croire IDC.

En dépit d’un certain appétit de plusieurs pays d’Europe et d’une percée en entreprise, Windows Phone s’affiche en recul : 2,8 % du marché pour Gartner et 2,7 % pour IDC, avec environ 35 millions de smartphones vendu (contre 30 à 33 millions en 2013). Quant à BlackBerry, ses ventes sont divisées par deux chez Gartner… et par trois chez IDC, avec 0,6 % du marché dans le premier cas et 0,4 % dans le second.

Crédit photo : Syda Productions – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur