Smartphones : double dose d’Android chez BlackBerry ?

MobilitéOS mobilesSmartphones
blackberry-android-venice-prague
2 3

BlackBerry pourrait lancer, avant la fin de l’année, non pas un, mais deux smartphones Android : le Prague pour les marchés émergents et le Venice en haut de gamme.

Que ce soit à travers des services de communication comme BlackBerry Messenger ou des solutions de gestion de la mobilité telles que BES12, BlackBerry s’ouvre davantage aux environnements concurrents sous l’ère John Chen.

Android occupe une place centrale dans cette stratégie. A tel point que le groupe canadien pourrait lancer, avant la fin de l’année, au moins un smartphone équipé de l’OS de Google.

BlackBerry est longtemps resté impassible face à cette rumeur… Jusqu’à ce que l’équipe dirigeante lâche du lest et reconnaisse qu’une telle démarche n’est « pas à exclure », alors même que le hardware n’est officiellement plus prioritaire sur la feuille de route.

Des signaux en ce sens avaient été repérés début mars, dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone. Il était question d’un modèle Slider associant un écran tactile à un clavier physique coulissant et reprenant certaines fonctionnalités du système d’exploitation BlackBerry 10… mais sous Android.

Selon le site spécialisé N4BB, il s’agit d’une fausse piste. Android ferait en fait ses débuts sur un BlackBerry 100 % tactile destine aux marchés émergents. Son nom : Prague. Son échéance de commercialisation : le mois d’août.

BlackBerry pourrait exploiter ses partenariats noués avec les fabricants taïwanais Foxconn, Wistron Corporation et Compal Electronics pour produire cet appareil qui reprendrait le design du Z3, avec une surcouche qui rapprocherait Android de BlackBerry 10.

Android pourrait même être livré sur un deuxième BlackBerry : le Venice, positionné en haut de gamme. N4BB émet des réserves à ce sujet, au contraire d’Evan Blass. Sur son compte Twitter, cet ancien collaborateur du média high-tech Engadget a publié une photo d’un smartphone avec clavier coulissant qui sortirait en novembre aux États-Unis, en partenariat avec l’opérateur AT&T.

Sous le capot, on trouverait une puce Qualcomm Snapdragon 808 (8 coeurs à 1,8 GHz), 3 Go de RAM et un capteur d’images de 18 mégapixels (5 mégapixels en façade). Le tout avec un écran 5,4 pouces en Quad HD (2560 x 1440), incurvé sur les bords, à l’image du Galaxy S6 Edge de Samsung.

Selon Phone Arena, un partenariat avec le constructeur sud-coréen reste une éventualité, étant donné que les deux sociétés collaborent déjà sur la tablette SecuTablet, qui est en fait une Galaxy Tab S 10.5 sous BlackBerry OS.

Crédit photo : Svetlana Dikhtyareva – Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur