Smartphones : HTC décline ses ambitions autour du One M8

Mobilité
htc-one-m8-ace

HTC diversifie son offre de smartphones avec le modèle One M8 Ace, présenté comme une déclinaison moins onéreuse du One M8 moyennant quelques concessions sur la fiche technique.

Confronté à la réalité d’un marché en transformation et à des difficultés financières illustrées par une perte de 62 millions de dollars au 1er trimestre 2014, HTC a entrepris de diversifier son offre de smartphones.

La fabricant taïwanais veut croire à la relance sur le long terme, moyennant un recentrage de ses activités sur les terminaux de milieu de gamme, avec des déclinaisons moins onéreuses de son smartphone phare : le One M8. Mise en application à la mi-mai avec le modèle One Mini 2, cette stratégie trouve aujourd’hui une continuité en l’objet du One M8 Ace “Vogue Edition”, annoncé pour le 3 juin en Chine… à un tarif non spécifié.

Disponible en noir, blanc, rouge et bleu, ce nouveau produit se positionne “en entrée du haut de gamme” : il reprend les principaux attributs du M8, avec diverses concessions sur la fiche technique. La principale différence se situe au niveau du design : au châssis “finition métal” du M8 se substitue une coque de plastique moulé rappelant celle utilisée sur le HTC One M7 (génération 2013).

Au dos du téléphone, on ne retrouve plus qu’un capteur de 13 mégapixels et son flash LED, alors que le M8 dispose d’un double appareil photo à technologie Ultrapixel (qui permet la mise au point a posteriori). Pas de changement en façade : à 5 millions de pixels, la caméra suit la tendance du “selfie” (autoportrait) avec des outils de retouche parmi lesquels l’anti-yeux rouges.

Petite évolution au niveau du processeur : on reste sur une puce Qualcomm Snapdragon 801, mais les quatre cœurs sont poussés à leur maximum, soit 2,5 GHz, toujours avec une solution graphique Adreno 330. Pas de spécifications officielles pour l’écran ; les sources qui se sont confiées à Engadget n’évoquent aucune changement : on reste sur du 5 pouces en Full HD (441 ppp), avec néanmoins un doute sur le revêtement Gorilla Glass.

L’offre d’ensemble reste orientée sur l’image et le son, avec notamment les deux haut-parleurs BoomSound en façade. Gravitant autour d’Android 4.4.2 “KitKat”, l’offre logicielle du M8 est reconduite avec la surcouche Sense 6.0 et sa fonction BlinkFeed, qui affiche, sur l’écran d’accueil, des vignettes dynamiques agrégeant les flux d’information depuis plus de 1000 sources d’actualité.

Du M8 à sa déclinaison Ace, on retrouve les 2 Go de RAM, la même connectivité (Wi-Fi 802.11n bibande, Bluetooth 4.0, LTE), ainsi que les deux versions à 16 et 32 Go de mémoire interne, capacité extensible jusqu’à 128 Go via une carte microSD. Il est déjà question d’un One M8 Plus qui embarquerait un écran Quad HD (2560 x 1440 pixels) qui pourrait être officialisé à la rentrée, avec un écran de 5,5 pouces, un processeur Snapdragon 805 (4 cœurs Krait 400 ; GPU Adreno 420) et 3 Go de RAM.

one-m8-ace-htc
Un seul appareil photo pour le One M8 Ace.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les sous-traitants des grands groupes high-tech ?

Crédit photos : HTC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur