Smartphones : HTC rejoint le club Windows Phone 8

Régulations
HTC 8X smartphone Windows Phone 8

Dans le sillage de Nokia, HTC prendra part à l’aventure Windows Phone 8, avec deux smartphones : le 8X et le 8S, qui investiront la France en novembre, pour 399 et 499 euros hors subvention.

En novembre, à l’heure où le nouvel écosystème Windows sortira du brouillard pour prendre ses marques en France, poindront deux smartphones signés HTC : les 8S et 8X.

Avec ces deux modèles tout juste officialisés par la voix de son P-DG Peter Chou, le constructeur taïwanais apporte une énième preuve des affinités qu’il entretient de longue date avec Microsoft.

Le fer de lance, en l’occurrence le HTC 8X, s’affichera à 499 euros TTC hors subvention éventuelle.

Doté d’un processeur Qualcomm Snapdragon S4 bicoeur cadencé à 1,5GHz épaulé de 1 Go de RAM, ce terminal a tout pour se fondre dans l’offre actuelle.

Décliné en bleu, jaune, rouge et noir, il embarque un écran “edge-to-edge” (sans bords) de 4,3 pouces en 1280 x 720 points, soit 342 ppp, une résolution supérieure au Retina de l’iPhone 5 (326 ppp).

Malgré son centimètre d’épaisseur, le 8X se maintient dans la moyenne en termes de gabarit, avec 130 grammes au compteur.

Quant à la connectivité sans fil, elle se révèle dans l’air du temps : au Wi-Fi 802.11n à 2,4 GHz s’adjoignent en effet le Bluetooth 2.1+EDR, la technologie NFC (Near Field Communcation) et la 3G HDSPA à 42 Mbit/s (débit montant HUSPA limité à 5,76 Mbit/s).

En revanche, quand bien même la prise en charge des cartes d’extension mémoire est désormais effective avec Windows Phone 8, il n’est pas de lecteur de microSD à déclarer.

L’espace de stockage disponible sur le 8X plafonne ainsi à 16 Go.

Quant à la batterie à 1800 mAh, dont l’autonomie reste une inconnue, elle se recharge via le sempiternel port microUSB, lequel ne dispose pas, par ailleurs, de capacités d’hôte.

HTC mise davantage sur le rendu sonore (technologie Beats Audio) et plus encore sur la qualité photo, avec une optique dorsale à 8 mégapixels sur objectif à 28 mm à f/2.0, flash LED, capteur basse lumière BSI et capture vidéo en Full HD 1080p.

Le traitement des images s’effectue via un processeur dédié dénommé ImageChip. Un privilège également applicable à la webcam frontale (2,1 millions de pixels), qui dispose d’un grand-angle.

Second couteau : HTC 8S. La distribution en France s’amorcera à la mi-novembre.

A 339 euros, la configuration est plus modeste. Témoin le processeur Snapdragon S4 bicoeur cantonné à 1 GHz, une mémoire vive à 512 Mo, un écran de 4 pouces en 800 x 480 points et 4 Go de mémoire interne, extensible via une carte microSD(HC).

Wi-Fi et Bluetooth restent d’actualité, mais le NFC passe à la trappe, quand la 3G plafonne à 14,4 Mbit/s, pour une batterie à 1700 mAh et un appareil photo à 5 mégapixels (720p).

HTC 8S smartphone Windows Phone 8


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur