Smartphones : HTC remet ça avec le One M8

MobilitéOS mobiles
htc-one-m8-smartphone

Positionné en haut de gamme face au Samsung Galaxy S5 et au Sony Xperia Z2, le smartphone HTC One M8 se distingue essentiellement en termes de fonctionnalités multimédias, comme son prédécesseur One M7.

Le passage de témoin est acté. Vaisseau amiral de HTC sur le marché des smartphones depuis plus d’un an, le modèle One M7 laisse la place à une nouvelle figure de proue : le One M8.

D’une génération à l’autre, quelques fonctionnalités et éléments de design sont reconduits, mais les évolutions sont nombreuses : interface utilisateur, format de la carte SIM, taille d’écran, puissance du processeur, capacité de la batterie, espace de stockage, performances en multimédia…

Dévoilé lors d’un événement organisé à Londres (ce qui illustre les ambitions nourries par la firme taïwanaise sur le marché européen), ce nouveau porte-drapeau sera disponible dans une centaine de pays d’ici le mois d’avril. “Tous les opérateurs […] et enseignes de distribution” le commercialiseront en France pour 679 euros TTC, dans des versions gris acier et argent, Bouygues Telecom ayant une exclusivité sur le modèle or.

En toile de fond, une confrontation, en haut de gamme des smartphones Android, avec le Galaxy S5 de Samsung (prix conseillé : 649 euros TTC) et le Xperia Z2 de Sony (699 euros). Entre les trois terminaux, de nombreux points communs, dont cette puce Qualcomm Snapdragon 801 (SoC MSM8974AB) basée sur quatre coeurs à 2,3 GHz – 2,5 GHz dans certaines régions géographiques – et une solution graphique Adreno 330.

Mais il existe aussi des différences notables. Avec son châssis monocoque fait d’aluminium, le One M8 atteint 9,4 mm d’épaisseur pour 160 g. C’est plus que le Galaxy S5 (8,1 mm ; 145 g) et le Xperia Z2 (8,2 mm ; 158 g). L’écart est plus négligeable en matière de taille d’écran : 5 pouces en Full HD (soit 440 ppp) contre 5,1 pouces pour le Galaxy S5 (432 ppp) et 5,2 pouces pour le Xperia Z2 (432 ppp).

Si le smartphone de Sony a l’avantage concernant l’étanchéité et la mémoire vive (3 Go, contre 2 Go pour ses concurrents), sa capacité de stockage ne peut être étendue qu’à 64 Go, alors que le S5 et le M8 supportent 128 Go via une carte microSD. A noter que le One M7 de HTC proposait 32 Go en standard, mais pas d’emplacement pour une carte multimédia. Son successeur corrige le tir, mais n’embarque plus que 16 Go de série. Il dispose par ailleurs d’une batterie moins puissante (2600 mAh) que ses rivaux : 2800 mAh pour le S5 et 3200 mAh pour le Z2.

Livré avec Android 4.4.2 “KitKat”, le One M8 introduit la surcouche Sense 6 et ses nouvelles méthodes de déverrouillage, par double tapotement sur l’écran ou par reconnaissance de mouvements. Alors que les trois smartphones font presque jeu égal en termes de connectivité (support du Wi-Fi 802.11ac, NFC, Bluetooth 4.0 “Low Energy” et 4G catégorie 4 à 150 Mbit/s), la différence se fait sur le multimédia.

Alors que Samsung et Sony misent respectivement sur des capteurs de 16 et 20 mégapixels, HTC associe deux optiques : une première avec technologie “UltraPixel” et une seconde utilisée pour évaluer la profondeur de champ, permettant ainsi une mise au point a posteriori. Mise au point qui, selon HTC, s’effectue en 0,3 seconde, soit les mêmes performances que le Galaxy S5. En contrepartie, pas de capture en 4K (limité à la Full HD, à 60 images par seconde).

A noter que le système de haut-parleurs stéréo est placé en façade sur le One M8. Quant à la caméra frontale, elle propose une résolution de 5 mégapixels, suivant la tendance “selfie” et l’usage croissant de la visiophonie. Il existe plusieurs accessoires dédiés à ce téléphone qui exploite une carte nano-SIM… et non plus micro-SIM comme son prédécesseur.

smartphone-htc-one-m8

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit photos : HTC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur