Smartphones : le Nokia X vient bousculer l’offre Android en France

MobilitéOS mobiles

Le smartphone Nokia X fut l’une des attractions du dernier Mobile World Congress. Le voici lancé en France pour 119 euros TTC, avec une offre de remboursement de 20 euros jusqu’au 30 juin.

Fin février, lors du Mobile World Congress, Nokia lançait sa première incursion dans l’univers Android en dévoilant une gamme de smartphones équipés de l’OS de Google… habillé en Windows Phone au moyen d’une surcouche.

Avec une fourchette de prix évaluée entre 89 et 109 euros, les trois modèles présentés à cette occasion visent surtout les marchés à économie émergente. Les pays développés ne sont pas pour autant exclus d’une stratégie commerciale qui, a contrario, implique un positionnement agressif en entrée de gamme, avec en ligne de mire les primo-accédants aux technologies mobiles.

Porte-drapeau de cette offensive, la référence Nokia X arrive en France pour 99 euros TTC, en tenant compte d’une de remboursement de 20 euros proposée jusqu’au 30 juin. Doté d’un écran IPS de 4 pouces (480 x 800 pixels), d’un processeur Qualcomm Snapdragon 8225 (bicoeur à 1 GHz), de 512 Mo de mémoire vive, de 4 Go pour le stockage, d’un appareil photo de 3 mégapixels et d’une connectivité 3G à 7,2 Mbit/s avec double emplacement SIM, le terminal est accessible depuis ce 1er avril en pré-commande.

Il est question d’une disponibilité en boutique à compter du 7 avril, chez les enseignes spécialisées et les revendeurs en ligne, mais aussi dans le réseau Orange. L’opérateur a pris position depuis plusieurs semaines en confirmant son intention de distribuer le produit dans plusieurs autres pays d’Europe.

Le Nokia X ne surprend pas tant par ses coques interchangeables, mais par ses nombreux traits partagés avec les smartphones Lumia du même constructeur. Tout particulièrement au niveau de l’interface utilisateur, très proche de celle de Windows Phone avec ses vignettes et l’absence de mode multitâche – compensée avec le système “maison” Fastlane. A l’instar d’Amazon avec ses tablettes Kindle Fire, Nokia a adapté Android pour reléguer les services Google au second plan… et mettre en avant ses propres outils, ainsi que ceux de Microsoft.

Google Maps laisse ainsi la place à HERE Maps pour la cartographie, alors que la musique en streaming et en téléchargement est déléguée à Nokia MixRadio. OneDrive (ex-SkyDrive) prend le relais de Google Drive pour le stockage cloud, avec un espace gratuit de 7 Go. Quand au couple Gmail – Hangouts, il ouvre la voie au tandem Outlook.com – Skype pour la messagerie électronique et la VoIP.

CEO de Nokia, Stephen Elop reconnaissait, lors du Mobile World Congress, la nature particulière de ce Nokia X, conçu comme “un pont vers les services Microsoft plutôt que ceux de Google”. Certaines applications tierces sont néanmoins préchargées, comme BBM (messagerie instantanée de BlackBerry), Viber (communication mobile), Twitter (réseau social), Vine (partage de vidéos) et Plants vs. Zombies 2 (jeu). S’y ajoute un accès à “une douzaine de magasins d’applications tiers”… mais pas le Play Store.

A noter la disponibilité, en fin de 2e trimestre 2014, du Nokia XL, qui représente, à 149 euros TTC, le “haut de gamme” de la série avec son écran de 5 pouces à mise au point automatique et sa caméra frontale de 2 mégapixels.

smartphone-nokia-x

Nokia X : nouvelle gamme Android

Image 1 of 6

Nokia X : l'offensive Android de Nokia

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Nokia ?

Crédit photos : Nokia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur