Smartphones : passe de trois pour Archos

MobilitéOS mobiles
Archos smartphone 35 Carbon

Dans la continuité de son repositionnement stratégique, Archos prend l’initiative sur le marché des smartphones avec trois modèles Android de 3,5 à 5,3 pouces, en entrée et milieu de gamme.

Confronté à des difficultés financières persistantes, Archos prend l’initiative sur le marché des smartphones.

Dans la lignée de son repositionnement stratégique matérialisé par un redéploiement de la Recherche et Développement sur la domotique et la mobilité, le groupe high-tech français concentre ses ambitions sur l’entrée et le milieu de gamme.

Avec de lourdes pertes sur l’année 2012 (chiffre d’affaires en recul de 10%, perte nette de 38,7 millions d’euros et marge brute réduite à 6,1 millions d’euros), la politique commerciale s’oriente sur le volume aux dépens de la valeur.

Pas de confrontation avec l’iPhone d’Apple et les Galaxy de Samsung, mais un mot d’ordre, l’accessibilité. Tarifaire, en l’occurrence.

Illustration avec les trois modèles investis au catalogue, dans les séries Carbon et Platinum, avec plusieurs points en commun : écrans à technologies IPS, double SIM (pour les adeptes du prépayé ou encore les frontaliers), processeurs Qualcomm et batteries amovibles.

Tous ces terminaux partagent également certains traits logiciels, notamment l’absence de surcouche Android et l’application Archos Media Center.

En tête de liste, l’Archos 35 Carbon s’affiche à 79,99 euros TTC, avec son écran 3,5 pouces en 320 x 480 points et ses 105 g sur la balance (pour 10,2 mm d’épaisseur).

A la baguette, le système d’exploitation Android 4.0 “Ice Cream Sandwich” et un processeur bicoeur Qualcomm 7225A à 1 GHz, accompagné de 512 Mo de mémoire vive.

Ce smartphone présente des attributs digne de son standing en entrée de gamme : modem 3G (HSDPA à 7,2 Mbit/s), optiques VGA, batterie de 1300 mAh, mémoire interne de 4 Go – extensible via une carte microSD(HC)…

Pour 199,99 euros TTC, l’Archos 50 Platinum (199,99 euros TTC) passe au format 5 pouces (960 x 540 points), sous Android 4.1.2 “Jelly Bean”.

Il présente une plate-forme hardware solide : processeur quadricoeur à 1,2 GHz (néanmoins, sur base ARM Cortex-A5), 1 Go de RAM, APN de 8 mégapixels avec flash LED, etc.

On gagne en finesse à 8,9 mm, mais l’appareil s’alourdit à 160 g. Il embarque toutefois une batterie plus puissante (2000 mAh) dont l’autonomie constructeur est annoncée à 10 heures en communication voix sur les réseaux 3G.

Même silhouette et même plate-forme pour l’Archos 53 Platinum (249,99 euros TTC), en 5,3 pouces avec une batterie encore plus imposante : 2800 mAh, 15 heures d’autonomie.

Engagé dans un virage stratégique amorcé en novembre dernier avec l’annonce d’un plan de réduction d’effectifs, Archos diversifie là ses horizons, mais reste confronté aux fournisseurs low cost, qui mettent une forte pression sur les marges.

Smartphones Archos

Image 1 of 5

Archos 35 Carbon : quels marchés dans le viseur ?
Il est fort probable que cet Archos 35 Carbon, annoncé à 79,99 euros TTC, s'exporte vers les marchés émergents, particulièrement réceptifs à ces smartphones d'entrée de gamme.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?

Crédit photos : Archos


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur