Smartphones : une rupture de croissance malgré la 4G

4GMobilitéSmartphones
smartphones-t1-2015

L’impulsion commerciale donnée par la 4G ne suffira pas, selon GfK, à empêcher un affaiblissement de la croissance sur le marché mondial des smartphones en 2015.

Malgré l’impulsion donnée par la 4G, l’élargissement de l’offre en entrée de gamme et un fort potentiel sur les marchés émergents d’Asie, la croissance des ventes de smartphones devrait ralentir en 2015 : + 10 %, contre + 23 % en 2014.

C’est tout du moins l’estimation prospective fournie par GfK.

Le cabinet d’études de marché considère que ce ralentissement s’est déjà fait ressentir au 1er trimestre : dans l’absolu, les ventes atteignent un seuil sans précédent (310 millions de smartphones) ; mais elles n’augmentent que de 7 % par rapport à la même période en 2014, alors qu’elles connaissaient depuis des années une progression à deux chiffres.

Ce recul s’illustre tout particulièrement en Europe de l’Ouest, avec des taux de pénétration dits « proches de la saturation » en Espagne… comme en France, où les indicateurs devraient néanmoins rester au vert sur l’ensemble de l’année, avec 20,3 millions de smartphones écoulés (+ 12 % sur un an).

Le marché est par ailleurs significativement impacté, en Europe centrale, par la situation macroéconomique en Russie : pour la première fois depuis 2010 au baromètre de GfK, les volumes de ventes croissent moins vite qu’en Europe occidentale.

Le repli enregistré en Chine sur la période hivernale serait, a contrario, un phénomène de courte durée : la croissance se reporterait sur la deuxième moitié de l’année, marquant la transition de l’offre de terminaux 3G vers les smartphones 4G.

De grands écrans pour la 4G

Le ton est donné sur ce dernier point : plus de 50 % des smartphones vendus dans le monde au 1er trimestre 2015 étaient compatibles avec les réseaux mobiles de nouvelle génération. Un taux qui monte même à 73 % en Chine (contre 57 % au 1er trimestre 2014). A l’inverse, la marge est grande en Inde (4 %) et en Indonésie (7 %), deux pays qui devraient se montrer plutôt réceptifs, selon GfK.

Autre levier de croissance : les grands écrans (à partir de 5 pouces). Un segment qui a représenté 47 % des ventes dans le monde sur la période de janvier-mars… et 70 % en Amérique du Nord, essentiellement grâce à des produits haut de gamme.

Même dynamique en Chine, mais grâce à l’offre en entrée de gamme. Laquelle gagne du terrain sur toute la planète : d’une année sur l’autre, les volumes de ventes pour des appareils à moins de 250 dollars ont augmenté de 56 %, le milieu de gamme gardant « une proportion stable ».

A noter que sur les trois premiers mois de l’année, la croissance du marché en valeur (+ 8 %, à 96 milliards de dollars) a suivi la hausse des volumes de ventes. Le succès de l’iPhone 6 / 6 Plus a sans doute pesé dans la balance.

Crédit photo : igor.stevanovic – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur