Smartphones : Samsung avance à tâtons avec Tizen

MobilitéOS mobilesSmartphones
samsung-z3
2 0

Deuxième smartphone Samsung à embarquer l’OS Tizen, le Z3 sera, comme son prédécesseur, orienté en priorité sur le marché indien. Avec quelles perspectives ?

Téléphones mobiles, Smart TV, montres connectées… Tizen prend de l’importance dans l’offre de Samsung.

Le groupe high-tech sud-coréen mise sur cette plate-forme open source pour prendre ses distances vis-à-vis de l’OS Android, qui couvre encore l’essentiel de son catalogue. À ses côtés, plusieurs constructeurs, opérateurs et éditeurs de logiciels indépendants (ISV) réunis au sein de la Tizen Association, fondée en 2012.

Sur le segment des smartphones, Tizen devait, à l’origine, être associé à une offre plutôt positionnée en haut de gamme. Au fil des mois, la stratégie a glissé vers l’autre extrémité de l’échelle tarifaire, jusqu’à se concentrer sur les pays à économie « émergente ».

En tête de liste, l’Inde, qui constitue, avec ses 1,252 milliard d’habitants, le troisième marché mondial en termes de volumes de ventes… Et qui devrait même dépasser les États-Unis à l’horizon 2017, selon les prévisions d’IDC.

En l’état actuel, le potentiel est déjà grand pour Samsung : 26,5 millions de smartphones ont été vendus en Inde au 2e trimestre 2015 (+ 44 % d’une année sur l’autre). La firme capte 23 % de ce marché, mais les fabricants locaux poussent : 17 % pour Micromax ; 11 % pour Intex ; 7 % pour Lava.

Un premier smartphone tournant sous Tizen – le Z1 – avait été lancé en Inde au début de l’année. Au dernier pointage officiel, le million de ventes a été dépassé.

Tendance milieu de gamme

La succession sera assurée avec le Z3, dont le lancement commercial est fixé au 21 octobre pour 8 490 roupies, soit l’équivalent d’environ 115 euros. C’est plus que les 5 700 roupies du Z1, mais d’une génération à l’autre, tout ou presque monte en puissance.

D’un écran TFT de 4 pouces en 800 x 480 pixels, on passe ainsi à du 5 pouces en 1280 x 720 sur technologie Super AMOLED. Si la quantité de mémoire vive augmente légèrement (de 768 Mo à 1 Go), la capacité de stockage interne double, à 8 Go – on peut y ajouter jusqu’à 128 Go via une carte microSD.

On change aussi de processeur : Spreadtrum reste à la baguette, mais avec une puce ARM quadricoeur (1,3 GHz ; architecture non précisée), quand le Z1 se contente d’un SoC bicoeur (deux Cortex-A7 à 1,2 GHz).

Pas d’évolution, en revanche, au niveau de la connectivité cellulaire : on reste en 3G HSPA+ à 42 Mbit/s, le tout toujours accompagné du Wi-Fi 802.11n. C’est du côté des capteurs d’images qu’il faut regarder pour trouver une autre différence : 0,3 et 3,1 mégapixels pour le Z1 ; 5 et 8 mégapixels pour le Z3.

Samsung fait valoir la « légèreté » et la « rapidité » de Tizen, tout particulièrement pour la navigation Web. Non sans inclure des contenus exclusifs comme l’application Mix Radio, associée à un service de streaming avec 35 millions de chansons dont un catalogue local.

Crédit photo : Samsung Tomorrow


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur