Smartphones : Samsung donne Core à la 4G

4GMobilité
galaxy-core-4g-samsung

Pour accentuer sa force de frappe en milieu de gamme sur le marché européen des smartphones, Samsung abat un nouvel atout : une déclinaison du smartphone Galaxy Core enrichie de la connectivité 4G et d’une puce NFC.

La silhouette d’un Galaxy S4, l’environnement logiciel d’un S3, le gabarit d’un S2… et les fonctionnalités d’un Galaxy Express : Samsung variait les parfums à l’heure de dévoiler, au printemps dernier, son smartphone Galaxy Core.

Positionné en milieu de gamme et toujours disponible pour un peu moins de 200 euros TTC y compris dans sa version à double emplacement SIM, ce 4,3 pouces sous Android 4.1 “Jelly Bean” présente les caractéristiques typiques d’un produit destiné aux mobinautes budgétairement limités. Outre l’écran à technologie TFT (217 ppp, en 800 x 480 pixels) et la résolution modeste – 5 mégapixels – de l’appareil photo principal, 4G et NFC manquent à l’appel.

Ce vide est aujourd’hui comblé avec la nouvelle génération du Galaxy Core, qui supporte des débits jusqu’à 150 Mbit/s (LTE catégorie 4). L’essentiel des attributs du premier modèle est reconduit : processeur ARM bicoeur à 1,2 GHz, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage (capacité extensible de 64 Go au moyen d’une carte microSD). La proximité vis-à-vis du Galaxy S4 en termes de design reste évidente : coins arrondis, bouton menu distinctif, mais aussi châssis de polycarbonate (plastique moulé) ceint d’aluminium.

D’une version à l’autre, le terminal s’épaissit légèrement (de 9 mm à 9,8 mm) en contrepartie d’une batterie plus puissante (2100 mAh au lieu de 1800 mAh). Passé l’implémentation du Bluetooth 4.0 en complément au Wi-Fi 802.11n, le principal changement porte sur l’écran, qui s’agrandit de 4,3 à 4,5 pouces (960 x 480 pixels), avec une dalle PLS offrant – contrairement au TN – un rendu uniforme quel que soit l’angle de vision.

De nombreux accessoires destinés aux mobiles de la série Galaxy sont compatibles avec le Core, notamment l’adaptateur qui permet d’externaliser l’affichage sur grand écran, via la technologie MHL (Mobile High-Definition Link). Quoique livré avec une version assez ancienne d’Android (4.2.2 “Jelly Bean”), ce mobile pourrait faire office de produit d’appel pour les offres subventionnées des opérateurs télécoms. En toile de fond, une confrontation avec le Moto G de Motorola, doté d’un écran de meilleure qualité, mais dépourvu de la 4G et du NFC.

samsung-galaxy-core-4g

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Samsung ?

Crédit photos : Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur