Smartphones et tablettes : le chargeur universel n’arrivera pas avant 2017

Mobilité
chargeur-universel-tablette-smartphone

Le serpent de mer du chargeur universel revient au Parlement européen. Les députés pourraient exiger que tous les fabricants, y compris les plus récalcitrants comme Apple, s’adaptent. Mais les consommateurs devront se montrer patients.

Les consommateurs européens verront peut-être un chargeur universel pour smartphones et tablettes…en 2017.

Dans un communiqué publié à date du 19 décembre dernier, le Parlement Européen annonçait effectivement être tombé d’accord sur les termes d’un texte obligeant tous les groupes industriels commercialisant des smartphones ou des tablettes en Europe à les rendre compatible avec un chargeur universel.

Selon LeFigaro.fr, ce texte fait écho à la décision prise en 2009 par la Commission européenne d’éviter le “désastre écologique” engendré par la création d’un chargeur dédié à chaque terminal. Autant dire que l’application prend du temps…Un an plus tard, un accord était trouvé avec 17 compagnies : chacune d’entre elles devait proposer une charge compatible via Micro USB sur leurs appareils.

Le problème c’est que certaines sociétés, Apple en tête, font de la résistance. Si la “Marque à la pomme” avait bien signé cet accord avec la Commission européenne, elle s’est pour l’heure simplement contentée d’ajouter un adaptateur Lightning / USB (19 euros) à ses produits en guise de conformité.

Mais elle donne la priorité à sa technologie propriétaire de charge.

Apple résiste en arguant les capacités supérieures du chargeur Lightning

Le chargeur Lightning est spécifiquement conçu pour les produits Apple et dispose, il est vrai, d’un avantage sur la connectique standard Micro-USB actuelle.

Le chargeur Lightning est réversible et peut ainsi être branché dans les deux sens ce qui est assez pratique en termes d’usages. C’est d’ailleurs sur ce critère là que la firme de Cupertino justifiait l’apparition de son connecteur Lightning en 2012 (en même temps que la sortie de l’Iphone 5) : “Lightning présente une autre caractéristique incroyable : il est réversible. En d’autres termes, il se branche dans les deux sens.”

Mais les députés européens soutiennent mordicus le projet de chargeur universel et sont prêts à contraindre les plus réfractaires comme Apple. Une nouvelle mouture plus coercitive sera présentée lors d’une séance plénière courant 2014.

En cas d’adoption, chaque pays membre de l’UE aura deux ans pour transposer les dispositions dans les législations nationales.  Mais, cela revient à patienter jusqu’à 2017 en fonction des rythmes d’adoption.

Cependant, un autre événement pourrait venir bouleverser la donne. Au début du mois, l’USB Promoter Group (une association de grandes entreprises comme HP ou Intel développant les standards de la connectique USB) évoquait des recherches menées pour produire un connecteur USB de type C. Celui-ci serait plus fin que les précédents (permettant la fabrication de terminaux encore plus fins) et pourrait être branché dans n’importe quel sens.

Examinées lors du premier trimestre 2014 par les groupements industriels concernés, ces nouvelles spécifications USB, si elles étaient adoptées, pourraient bouleverser les projets de l’Union européenne. Tout en invalidant les derniers arguments d’Apple pour conserver sa connectique Lightning.

apple-chargeur-lightning
Apple oppose sa connectique Lightning à tout chargeur universel en Micro USB. Seul avantage incontestable, sa réversibilité. Cependant il nécessite un grand nombre d’adaptateurs payants pour être utilisés avec tous les terminaux de la marque.
Crédit photo : Apple

———Quiz———-

Expert en connectique ?

————————-

Crédit photo : Vydrin pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur