Smartphones : TCL teste le film solaire français de SunPartner

EntrepriseLevées de fondsMobilité
sunpartner-wysips-crystal

TCL va tester la technologie française de film de SunPartner Group, qui permet de recharger les batteries des smartphones par le soleil (bonus vidéo).

La firme chinoise TCL Communication va tester un film solaire pour ses smartphones.

La technologie a été développée par l’entreprise aixoise SunPartner Group.

Cette technologie, nommée Wysips Crystal (“What you see is Photovoltaic Surface”), est en fait un capteur photovoltaïque d’une extrême finesse et transparent.

Il peut être intégré à un écran de smartphone en étant placé par-dessus ou sous la dalle tactile de celui-ci. Le film solaire devient ainsi invisible à l’œil nue.

Invisible mais pleinement opérationnel. Car en étant connecté à une puce qui convertit l’énergie solaire perçue en électricité, le Wysips Crystal de SunPartner Group est capable de rechercher la batterie de l’appareil en quelques heures sans même qu’il soit branché au secteur.

Argument de vente séduisant : le film solaire est bon marché et ne coûte qu’un euro par unité.

Une bonne opération pour TCL surtout si l’on sait que les capacités du Wysips Crystal lui permettrait de réduire la taille des batteries de ses smartphones de près de 20%.

Si à la suite de ses tests, TCL signait un partenariat avec SunPartner Group, le film solaire de l’entreprise pourrait être intégré à plusieurs millions de smartphones dont les Alcatel One Touch.

SunPartner Group est aujourd’hui perçue comme l’une des start-up les plus prometteuses de l’Hexagone en matière de nouvelles technologies pour l’énergie (NTE).

Un statut notamment acquis par une stratégie de dépôts de brevets agressive que commente Bernard Nonnenmacher, Directeur et conseiller en matière de propriété intellectuelle pour Wysips.

“Notre stratégie de conquête en matière de propriété industrielle garantit à nos futurs licenciés les outils d’un développement maîtrisé sur les marchés concernés.

Une stratégie de conquête qui se traduit par 33 dépôts de brevets pour protéger sa technologie de film solaire.

Les Echos.fr précisent que SunPartner Group a aussi levé les moyens financiers nécessaires pour soutenir son expansion à l’international.

En cinq tours de table, la société a amassé 9,1 millions d’euros. La dernière levée de fonds conclue il y a quelques jours s’est soldé sur un résultat de 2,1 millions issus des investissements du Crédit Agricole et de la Société Photovoltaïque de l’Est.

Divers business angel ont aussi participé, notamment Jean-Pierre Gloton, cofondateur de l’ex leader mondial français de la carte à puce : Gemplus.

Ces fonds permettront à SunPartner Group d’améliorer sa couverture internationale et d’aborder d’autres marchés comme l’indique Ludovic Deblois, président-fondateur de la société.

“Notre technologie trouve un débouché partout où se justifie le besoin d’une solution sans fil autonome en énergie, signalétique, affichage publicitaire, vitrage intelligent…

Les Echos.fr rappellent d’ailleurs qu’un accord dans le domaine du vitrage intelligent vient d’être signé avec l’équipementier aéronautique Vision System, qui conçoit une vitre de hublot auto-obscurcissante.

La technologie Wysips Crystal en vidéo

——-Quiz——–

Connaissez-vous les formations aux métiers des high-tech ?

——————–

Crédit photo : GNT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur