Smartwatch : Misfit Vapor veut se séparer du smartphone

Mobilité
0 0

CES 2017 : Misfit Vapor constitue la première montre connectée à écran tactile de la marque désormais rattachée à Fossil.

Misfit vient de présenter sa nouvelle smartwatch à l’occasion du CES 2017. Baptisée Vapor, il s’agit de la première montre connectée  à écran tactile conçue par la société américaine tombée dans le giron de Fossil en novembre 2015. 

Elle apparaît après Misfit Phase (sortie en octobre) qui avait la particularité d’être hybride, c’est-à-dire offrant la technologie d’une smartwatch et le look d’une montre à aiguilles plus classique . La Misfit Vapor sera disponible dans le courant de l’année au tarif de 200 dollars.

« L’avenir des wearable technologies se développera à partir de hardware vraiment portatif et un logiciel avancé qui est conçu pour créer une expérience utilisateur convaincante et personnalisée. Vapor nous rapproche un peu de cette vision « , a déclaré Preston Moxcey, Vice-Président et Directeur Général de Misfit.

On avait pu entrevoir une telle volonté avec la Gear S3, dont une déclinaison est pourvue d’un modem 3G. Ici, point de modem cellulaire intégré, mais la présence d’un GPS et la possibilité de la connecter directement en Bluetooth à des écouteurs.

Dans certains scenarios précis, la montre devient donc complètement indépendante du smartphone. Pour aller courir par exemple. On retrouve également les fonctionnalités classiques des smartwatches avec le suivi fitness, du sommeil et du rythme cardiaque.

misfit-vapor

La montre est bardée de capteurs : accéléromètre, altimètre, gyroscope et capteur cardiaque optique sont intégrés en plus du GPS et d’un microphone. On trouve aussi 4 Go de mémoire flash qui pourront notamment servir à stocker de la musique.

Les performances sont, elles, assurées par le SoC (System on Chip) Snapdragon Wear 2100, soit la nouvelle puce « wearable » de Qualcomm qui remplace le Snapdragon 400 largement exploité dans des générations précédentes de montres connectées.

La puce intègre un processeur à quatre cœurs Cortex-A7 et a en particulier l’avantage de consommer 25 % d’énergie de moins que le modèle S 400, en plus d’être beaucoup plus compacte.

Le support des connectivités Bluetooth et Wi-Fi est de la partie. Et la montre est étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur, ce qui conforte son positionnement de montre connectée à usage sportif et fitness.

En revanche, l’autonomie annoncée est de deux jours maximum. On est loin de celles des autres produits de type wearable technologies de la marque.

A titre de comparaison, la Phase dispose d’une autonomie de six mois grâce à l’utilisation d’une pile CR2430. C’est le prix à payer pour proposer une montre à écran AMOLED de 1,39 pouce avec résolution de 326 ppp (pixels par pouce) et GPS intégré.

(Crédit photo : @Misfit)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur