Smartwatch : le support des Pebble aura des limites sous l’ère Fitbit

Mobilité
5 2

Après l’annonce du rapprochement avec Fitbit, Pebble fait le point sur la suite du support limité associé à sa gamme de montres connectées.

L’intégration de Pebble dans Fitbit va laisser des traces. Seule une partie du personnel sera reprise avec des actifs immatériels (brevets) par le numéro un des « wearable technologies » (selon IDC).

Le sort du support des montres connectées Pebble dans la nouvelle configuration annoncée officiellement le 8 décembre est incertain. L’heure est venue de faire une mise au point.

Ainsi, dans une contribution blog en date du 14 décembre, le fabricant californien de smartwatches, qui a fait appel au canal crowdfunding pour concevoir ses produits, veut « partager les dernières informations sur ce que la communauté peut attendre de l’intégration de l’équipe vers Fitbit ».

Jon Barlow devra rassurer les aficionados de la marque. Lui-même se décrit comme un membre « actif avec la communauté depuis le début ».

« Je suis un développeur de watchfaces (fonds d »écran), un modérateur communautaire actif, un amateur de ses produits et j’ai soutenu les trois projets sur Kickstarter », explique-t-il. Une implication qui lui avait permis d’intégrer il y a cinq mois l’équipe comme Developer Evangelist Team.

Jon Barlow annonce que « Fitbit va maintenir le logiciel et les services Pebble » pour 2017. A ce titre, le kit de développement (SDK), les connecteurs logiciels (API) Timeline, la disponibilité du micrologiciel, les applications mobiles associées, le portail développeur et la marketplace dédiée resteront actifs l’an prochain. Mais le flou sur le support demeure au-delà cette échéance.

Le nouveau propriétaire Fitbit compte mettre à jour les applications mobiles associées à Pebble dans les prochains mois. Mais il faudra réduire leur dépendance vis-à-vis de services cloud nécessaires à leur exploitation (authentification, analytics…).

Suite à cette mise à jour, Pebble Health (fonctionnalité fitness des montres) continuera à fonctionner. Mais le doute subsiste sur des services tiers comme ceux autorisant la dictée vocale (la Pebble Time étant dotée d’un microphone), la messagerie et la météo.

(Crédit photo : Fitbit / Pebble)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur