Snapchat confirme sa volonté de se hisser en Bourse

Apps mobilesBourseEntrepriseLevées de fondsMobilité
evan-spiegel-snapchat

Snapchat vient de lever plus d’un demi-milliard de dollars, ce qui valoriserait la société Internet à 16 milliards de dollars.

Snapchat grossit encore et encore.

Selon Un document rempli à l’intention de la SEC (Securities and Exchange Commission, gendarme de la Bourse américaine), la société Internet d’Evan Spiegel, qui exploite un service de messagerie éphémère, a levé 537,6 millions de dollars.

Cet énième tour de table pour Snapchat valorise la société à 16 milliards de dollars, selon CNBC. Contre 10 milliards en début d’année.

C’est phénoménal. Depuis le démarrage des activités de Snapchat en 2011, la start-up a levé un montant global dépassant la barre du milliard de dollars.

Parmi les investisseurs participant à ce nouveau tour de table, on trouverait le groupe Internet chinois Alibaba (le roi de l’e-commerce en Chine), qui avait déjà injecté 200 millions de dollars dans Snapchat.

On trouverait également General Catalyst Partners, Lightspeed Venture Partners, Coatue Management, DST Global et Tencent Holdings.

Ces nouveaux éléments financiers arrivent alors qu’Evan Spiegel n’a pas caché que lors de la Code Conference organisé à Rancho Verdes en Californie qu’une introduction en Bourse de Snapchat était prévue, sans toutefois donner de détails sur le calendrier.

Tout en craignant l’éclatement d’une “bulle” spéculative qui se produirait au détriment de l’activité de la société Internet dont le siège se situe à Los Angeles.

Il en profité pour glisser qu’il réfuterait toute proposition d’acquisition. Ce fut déjà le cas en 2013 lorsque Facebook avait mis 3 milliards de dollars sur la table pour s’offrir la jeune start-up qui montait en puissance à l’époque.

Evan Spiegel est conscient que Snapchat doit multiplier les sources de revenus, en multipliant les formats publicitaires proposés à des annonceurs comme Samsung et Universal Pictures.

Faisant de l’ombre à Facebook, Snapchat peut se targuer d’être très prisé des jeunes. Selon une étude ComScore diffusée il y a trois mois, 71% des utilisateurs américains de Snapchat ont entre 18 et 34 ans. Les fameux “millennials” (Generation Y) sont très actifs sur internet.

Chaque jour, 100 millions d’utilisateurs se connectent sur Snapchat.

La société Internet continue de nourrir de grandes ambitions et veut dépasser le stade de la simple messagerie instantanée et éphémère pour devenir un véritable groupe média de nouvelle génération. Dévoilé en janvier dernier, Discover s’inscrit dans cette logique.

(Crédit photo : Compte Twitter Evan Spiegel)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur