Snapchat : écran noir sur Snap Channel ?

Apps mobilesMarketingMobilitéPublicitéSocial Media
snapchat-snap-channel
4 1

Snapchat va probablement mettre un terme à l’exploitation de sa chaîne Snap Channel et laisser la main à ses partenaires pour produire du contenu vidéo.

C’en est probablement fini de Snap Channel.

Snapchat avait lancé, en début d’année, cette chaîne vidéo intégrée à la plate-forme Discover, montée en parallèle avec des partenaires médias pour mettre en avant leurs contenus.

L’outil était intégralement géré en interne, par une équipe mise sur pied pour l’occasion, avec dans ses rangs Marcus Wiley, producteur arrivé de la Fox.

L’initiative n’aura pas fait long feu : la quasi-totalité de l’effectif d’une quinzaine de personnes vient d’être remerciée, à en croire Deadline, site spécialisé dans l’industrie des médias. Ce qui signe sans doute l’arrêt de mort de Snap Channel, dont l’exploitation est déjà suspendue depuis quelques semaines (« provisoirement », avait assuré Snapchat).

Dans le cadre de ce projet, la start-up cherchait à guider ses partenaires producteurs (BuzzFeed, CNN, Comedy Central, Cosmopolitan, ESPN, MTV…) dans la réalisation de vidéos adaptées aux utilisateurs de l’application ; en l’occurrence, un public assez jeune, dans la tranche 13-34 ans.

La nouvelle a surpris jusqu’aux salariés concernés. Ces derniers venaient de s’installer dans de nouveaux locaux et travaillaient sur une v2 de Snap Channel, tout en négociant avec des studios de production. C’est en réexaminant le potentiel de monétisation que Snapchat a retourné sa veste.

En matière de production originale, la société californienne conserve ses « Stories », des histoires constituées à partir des photos et des vidéos des utilisateurs.

Discover reste pour sa part opérationnel, avec une quinzaine de médias dans la boucle, dont le dernier arrivé cette semaine : Refinery29, spécialisé dans la mode et la beauté. Tous ces partenaires produisent du contenu exclusif d’information et de divertissements. Le tout est monétisé par l’affichage de publicité.

Un poste de revenus important pour Snapchat, qui revendique 1 million d’utilisateurs par jour sur Discover – pour 100 millions par mois sur son application de messagerie instantanée « éphémère ».

La pépite Internet est aujourd’hui valorisée à 16 milliards de dollars, soit 5 fois plus que ce que Facebook avait proposé pour la racheter fin 2013. Mais elle ne serait toujours pas rentable : 128 millions de dollars de pertes sur l’année 2014, pour 3 millions de revenus, essentiellement grâce aux recettes publicitaires.

Auteur, voici près de deux ans, d’une levée de fonds de 500 millions de dollars, Snapchat s’est assuré un matelas pour financer ses activités. Et 2015 s’annoncerait sous de meilleurs auspices : les prévisions font état d’un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars.

Crédit photo : 360b – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur