Snapchat : le milliard de dollars de pub atteint en 2018

MarketingPublicité
snapchat-publicite-progression-revenus
4 5

Selon eMarketer, Snapchat pourrait accroître substantiellement ses revenus publicitaires à moyen terme. Une menace pour Facebook ?

Dans quelle mesure Snapchat monte en puissance dans la publicité en ligne ? Le cabinet d’études eMarketer vient d’effectuer un focus sur la progression du réseau social. Et c’est vertigineux.

Sur 2016, le réseau social, adulé par les jeunes mobinautes, serait en mesure de générer un chiffre d’affaires publicitaire d’environ 367 millions de dollars dans le monde. Contre 59 millions l’an passé.

Ce n’est qu’un début…En 2017, on n’est pas loin d’un facteur 3 : comptez un CA « pub » de 936 millions de dollars selon eMarketer. La barre du milliard sera largement dépassée à partir de 2018 (1,76 milliard de dollars).

Des perspectives en ligne avec une présentation fuitée de la société Internet californienne dirigée par Evan Spiegel : une projection de revenus publicitaires comprise entre 500 millions et 1 milliard de dollars est esquissée pour l’année 2017.

Néanmoins, Snapchat demeure loin des performances de Facebook qui a généré un chiffre d’affaires publicitaire de 6,2 milliards de dollars sur le seul deuxième trimestre de son exercice fiscal en cours. Mais la dynamique est perceptible.

Comment expliquer ce bond ? Tout comme Facebook, Snapchat parie sur la mobilité et la diversification des formats publicitaires (en particulier en vidéo) visant à séduire la génération Y (« digital natives ») et à l’approfondissement du ciblage. Selon une étude ComScore pour les Etats-Unis, 76% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 35 ans. Dans cette tranche, 50% ont moins de 25 ans.

La fonction Snapchat Discover, qui permet aux médias d’exposer leurs contenus tout en glissant des publicités vidéo, contribuerait de manière importante à ce succès dans la publicité.

L’API Snapchat Partners, annoncé en juin, devrait également favoriser la croissance soutenue des revenus publicitaires en ouvrant la plateforme à des Ads Partners pour la création et la technologie.

La régie pub de Snapchat devrait également exploiter un système d’enchères pour la vente des publicités, à l’instar de Google AdWords par exemple.

Snapchat a également creusé d’autres sillons de monétisation mais cela n’a pas dépassé le stade du ballo d’essai. On pense à l’initiative Snapcash (en partenariat avec Square) ou encore au système payant permettant de revoir ses messages et aux filtres payants.

(Crédit photo : Snapchat)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur