Snapchat poursuit son ascension en mode « snapcash »

EntrepriseLevées de fondsMarketingSocial Media
snapchat-levee-fonds-200-millions-dollars
3 13

Dans un énième financement, Snapchat (app de partage photos et vidéos) serait en train de lever 200 millions de dollars. Sa valorisation repartirait en flèche, selon TechCrunch.

1,5 milliard de dollars. Ce serait le montant cumulé des fonds collectés par Snapchat pour accompagner son développement depuis sa création en 2011.

L’app de partage de photos et de vidéos de manière éphémère, que les jeunes mobinautes adulent (100 millions d’utilisateurs actifs chaque jour), poursuit son ascension à un rythme aussi délirant que Facebook avant son introduction en Bourse.

Selon TechCrunch, nous ne sommes pas au bout de nos surprises en termes de financement. Le réseau social d’Evan Spiegel serait sur le point de boucler un nouveau tour de table de 200 millions de dollars. Ce qui permettrait à Snapchat d’afficher une valorisation démentielle à…20 milliards de dollars.

La société Internet, basée à Los Angeles, n’a pas confirmé ce nouveau palier de financement alors que l’on mise désormais sur une bascule prochaine en Bourse. Par conséquent, il vaut mieux prendre des précautions dans le calcul de la valorisation alors que les marchés financiers cherchent désormais un peu plus d’humilité de la part des licornes.

Début mars, une précédente levée de fonds de 175 millions de dollars avec Fidelity Investments en chef de file avait été confirmée. Mais la valorisation n’avait guère bougé par rapport à l’an passé (16 milliards de dollars).

Le pool d’investisseurs soutenant l’essor de Snapchat est impressionnant : on y trouve des groupes Internet comme Alibaba, Yahoo et Tencent, des fonds comme Coatue Management, KPCB ,General Catalyst, IVP ou Lightspeed mais aussi le groupe d’investissement Kingdom Holding Company (propriété du prince saoudien Al-Walid Ben Talal).

Ce nouveau tour de table de 200 millions de dollars – qui reste à confirmer – montre la confiance accordée à Snapchat pour poursuivre son développement dans les hautes sphères de l’économie numérique « made in California ».

En mars 2016, le réseau social a acquis Bitstrips (création d’emojis personnalisés) pour 100 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur