Snapchat repousse une super offre de Facebook

Régulations
snaptchat-refuse-offre-facebook

Le réseau social de Mark Zuckerberg voulait racheter Snapchat (application mobile communautaire) pour 3 milliards de dollars. Les enchères ont monté depuis fin octobre mais l’offre est déclinée.

Folie ou culot ? Snapchat a éconduit Facebook qui proposait de mettre trois milliards de dollars en cash sur la table pour racheter l’application mobile communautaire ciblant les internautes jeunes et les adolescents.

Fin octobre, on parlait d’un possible deal dépassant le milliard…Les enchères montent visiblement.

Selon une enquête du Wall Street Journal, la start-up américaine fait l’objet de convoitises de la part d’investisseurs et de groupes acquéreurs.

Ainsi, le groupe Internet chinois Tencent (exploitant du service de messagerie instantanée QQ) se serait également porté candidat pour l’acquisition de Snapchat, évaluant même la start-up américaine à 4 milliards de dollars.

Créée en 2011 par Bobby Murphy et Evan Spiegel, Cette application, disponible sur l’App Store d’Apple et Google Play, permet d’envoyer des messages éphémères (textes ou photos) qui disparaissent après quelques secondes. Une manière de protéger sa vie privée.

Snapchat surfe sur le relatif désintérêt des jeunes vis-à-vis de Facebook. “Il y a des menaces sur la vie privée à travers le réseau social“, estimait Loïc Le Meur  lors de la présentation de la session LeWeb Paris 2013.

Selon une récente étude de l’Institut Family Online Safety Institute, 76% des adolescents américains sont inquiets pour la sécurité des données placées sur Internet (43% se déclarent même “très inquiets”, contre 35% l’an dernier).

Ils craignent également qu’on leur vole leur identité (51%, + 8 points en un an).

Fin octobre, David Ebersman, CFO de Facebook, avait d’ailleurs évoqué une “une baisse de l’usage quotidien” du réseau. “En particulier parmi les plus jeunes”.

Néanmoins, le Net-entrepreneur français, qui vit dans la Silicon Valley, considère Snapchat comme une valeur montante aux Etats-Unis alors que la start-up demeure méconnue dans l’Hexagone.

A la mi-2012, Snapchat revendiquait 100 millions de photos partagées sur sa plateforme. Elle dispose d’un effectif d’une soixantaine de personnes.

Et son chiffre d’affaires avoisinerait les 200 000 dollars de chiffre d’affaires.

Depuis sa création, Snapchat a levé plus de 70 millions de dollars auprès de fonds comme Lightspeed Venture Partners, Benchmark Capital, SV Angel ou General Catalyst Partners.

Rappelons que Facebook n’hésite pas à mettre le paquet pour séduire les services convoités.

On l’a vu avec l’application de partage de photos Instagram. L’annonce de son acquisition – à plus d’un milliard de dollars – était survenue juste avant son introduction en Bourse en mai 2012.

Finalement, le prix a été ramené à  747 millions de dollars.

Le réseau social a failli s’emparer de Waze mais le GPS social est tombé finalement dans l’escarcelle de Google.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous entendu parler du nouveau Facebook ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur