Snapchat devient Snap et entre dans la société des Spectacles

EntrepriseMobilité
3 10

Bye bye Snapchat, bonjour Snap. Une nouvelle dénomination qui survient sur fond de sortie des Spectacles, des lunettes de soleil connectées dotées d’une caméra (bonus vidéo).

Révolution de velours chez Snapchat qui devient…Snap. En quête de nouveaux leviers de croissance, Snapchat cherche à élargir son champ d’activités. Sur fond de changement de dénomination, la société Internet, fondée et dirigée par Evan Spiegel, lance un tout premier dispositif de type « wearable technologies » qui prend la forme de lunettes de soleil connectées et équipées d’un caméra : les Spectacles. Le CEO de Snap Inc. explique la démarche dans un article de fond publié dans le Wall Street Journal.

La rumeur d’un premier produit hardware signé Snapchat circulait depuis un moment, avec en point d’orgue l’intégration de Snapchat dans le Bluetooth SIG (Special Interest Group), le consortium qui chapeaute le standard sans fil.

Les Spectacles seront bien un produit connecté au smartphone en Bluetooth. Mais, si on prêtait à Snapchat l’intention de s’impliquer dans la réalité augmentée, il n’en est rien avec ces lunettes de soleil.

Celles-ci sont équipées d’une petite caméra positionnée sur leur monture. Le produit est semblable à celui qu’Evan Spiegel portait l’an passé sur une plage de Corse (un prototype avancé probablement aperçu par Enews).

Un unique bouton équipe les Spectacles qui disposent d’une optique grand angle de 115 degrés. Il s’agit de filmer ce que le porteur des lunettes voit lui-même. La synchronisation avec le smartphone permettra de partager les vidéos sur Snapchat et peut-être d’autres médias.

Des Google Glass bis ?

Snap va lancer le produit en petite série, au moins initialement. Il s’agit probablement de tâter le terrain et de sonder l’accueil du public pour ce produit décrit comme un « jouet » par le CEO de Snap.

Les Spectacles seront inévitablement comparées aux Google Glass, même si les lunettes de Google étaient bien plus onéreuses dans leur mouture Explorer Edition (i.e. 1500 dollars). Les Spectacles seront, elles, commercialisées au tarif de 130 dollars quand elles sortiront cet automne.

Snap a déjà commencé à les présenter sous l’angle de la mode. Là encore, le parallèle avec l’Apple Watch sera fait, Apple proposant une édition en or 14 carats et une déclinaison avec bracelet Hermès. Evan Spiegel n’a par ailleurs pas hésité à prendre la pose pour se faire photographier avec une paire de Spectacles par Karl Lagerfeld.

La méga-levée de fonds de 1,8 milliard de dollars, dévoilée en mai, a permis à Snap de financer le développement et la mise en production des Spectacles. Snap avait également montré son intérêt pour le développement matériel de produits en jetant son dévolu sur Vergence Labs (pour 15 millions de dollars), une société qui a développé les lunettes connectées « Epiphany Eyewear » pouvant enregistrer en haute définition HD.

D’autres indications d’un développement en interne d’un appareil portable par Snap sont apparues dès mars dernier. En effet, des experts de Logitech et Nokia auraient, à cette époque, rejoint une équipe de recherche secrète de Snapchat afin de développer un produit matériel.

Avec 150 millions d’utilisateurs actifs par mois et une valorisation estimée à 18 milliards de dollars, Snap tente de creuser d’autres sillons. Reste à voir si la firme ne va se heurter aux questions de vie privée auxquelles Google avait aussi été confrontées pour les Google Glass.

Vidéo promotionnelle de Snap :

(Crédit photo : @Snap)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur