La SNCF instaure un test de trottinettes connectées en libre service

Apps mobilesMobilité
sncf-trottinettes-connectees

Aux abords de quelques gares franciliennes, la SNCF a lancé un test un service de trottinette connectée en libre service, en association avec la start-up Knot.

Parmi les pistes pour creuser la mobilité urbaine multi-modal, la SNCF expérimente un service de trottinettes connectées  pour faciliter les déplacements des voyageurs à la sortie des gares .

L’essai démarre à la gare Saint-Denis pour le Transilien (Nord de Paris) puis une extension à proximité est prévue dès la semaine prochaine à la gare Saint-Denis La Plaine Stade de France. La gare de Poissy (Yvelines) devrait suivre pour faciliter les trajets vers le site de Peugeot.

Le test de trottinettes connectées est proposé initialement aux employés de la SNCF avant d’être étendu au grand public à partir de fin août. En cas d’adhésion, le groupe ferroviaire envisagerait un service à plus grande échelle avec 50 à 100 stations dans la boucle localisées dans des gares franciliennes.

La SNCF s’est associée à l’établissement public territorial Plaine Commune et à Knot pour ce service visant à proposer un véhicule de transport léger pour les derniers kilomètres.

Le groupe ferroviaire avait rencontré cette start-up alsacienne créée il y a deux ans lors du Meetup Open Transport de Strasbourg organisée en avril dernier.

Dans son principe, Knot (ex-Samocat) exploite un réseau de trottinettes partagées et pliables accessibles sur abonnement. L’électronique embarqué, des algorithmes de prédictivité et le cloud jouent un rôle important.

Les engins, fabriqués en France, sont pourvus d’un GPS et d’un cadenas. Ils se rangent dans des bornes miniatures. Le service de trottinettes est adossé à une app mobile pour la réservation.

D’autres organisations s’intéressent à ce dispositif. Comme la Société du Grand Paris qui devrait s’impliquer dans l’installation de trottinettes connectées à partir du 12 juillet à Châtillon-Montrouge  (Hauts-de-Seine).

De son côté, la Mairie de Paris a également mené une expérimentation dans la zone Clamart-Châtillon en mars dernier.

(Crédit photo : @SNCF)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur