Snip.it : Yahoo acquiert son Pinterest en Californie

Régulations
Yahoo Snip.it

Pour faire place nette à l’image dans son offre de services en ligne, Yahoo s’offre les technologies et le capital humain de la start-up Snip.it, éditrice d’une plate-forme de curation apparentée à Pinterest.

Pour affiner ses compétences et enrichir son portefeuille technologique en matière de partage de photos sur le Web, Yahoo rachète la start-up américaine Snip.it, éditrice d’une plate-forme apparentée à Pinterest.

Cette acquisition confirme la propension des grands groupes Internet à faire place nette à l’image dans leur offre de services connectés.

C’est précisément le domaine d’exercice de Snip.it, jeune pousse basée à San Francisco depuis sa mise sur pied au printemps 2011, à l’initiative de Ramy Adeeb, alors membre du fonds de capital-investissement Khosla Ventures.

En octobre de la même année, la société a lancé une plate-forme en ligne dont les utilisateurs peuvent constituer un journal illustré en épinglant des éléments d’actualité sur leur profil, sous la forme de miniatures (principe du “scrapbooking”).

Passée dans le giron de Yahoo, Snip.it a coupé aussi sec l’accès au service. Les données resteront toutefois disponibles jusqu’au 21 février pour qui souhaiterait les récupérer.

Il semble que le deal se soit conclu sur le modèle dit de “l’acqui-hire”. En l’occurrence, la transmission d’actifs s’assortit d’un transfert de personnel.

TechCrunch, qui chiffre la transaction à 10 millions de dollars selon le témoignage d’une source “proche du dossier”, annonce que neuf des dix collaborateurs de Snip.it rejoindront les équipes de Yahoo.

Que résultera-t-il de cette acquisition ? Business Insider évoque un système de curation de l’information, personnalisée en fonction des préférences de chaque utilisateur. Un rapprochement vis-à-vis de Flickr n’est pas non plus à exclure.

En deux ans d’exercice, Snip.it a rallié à sa cause plusieurs soutiens financiers de renom, dont les fonds de capital-investissement True Ventures et Charles River Ventures.

La voici qui tourne une page de son existence, placée désormais sous la coupe de Marissa Mayer…

A la lumière du succès revendiqué de Pinterest et d’Instagram, l’image, sous toutes ses formes, s’est imposée comme une ligne de mire vers laquelle se projettent nombreuses sociétés du Web.

Jusqu’aux pure players du stockage en ligne – citons Dropbox – s’y mettent.

Google lui-même développe sa propre application mobile de retouche et partage de photos : Snapseed, héritée du rachat de l’Allemand Nik Software et entrevue comme un vase communicant avec le réseau social Google+.

Yahoo Snip.it partage photos

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo! ?

Crédit photo : Sergey Nivens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur