SoC : Google recrute un expert d’Apple pour ses propres smartphones Pixel

Gestion des talentsManagementMobilitéSmartphones
google-pixel-recrutement-manu-gulati-SoC

Google veut disposer de son propre système sur puce pour ses smartphones Pixel. Il a procédé à un recrutement sensible en débauchant un spécialiste chez Apple.

La conception des puces pour terminaux mobiles devient stratégique pour Google en raison du développement de sa gamme de terminaux mobiles Pixel. Et la guerre des talents vient de sévir dans la Silicon Valley.

Selon Variety, la firme Internet de Mountain View vient de recruter Manu Gulati, qui prend les fonctions de Lead SoC Architect.

Jusqu’ici, ce brillant ingénieur qui évoluait entre l’électrique et l’informatique contribuait activement chez Apple au développement de l’architecture des puces Ax destinées à l’iPhone ou l’iPad.

Manu Gulati avait intégré la firme en 2009 en prenant en charge le développement de l’architecture du système sur puce (SoC) de la gamme Ax qui sera embarqué progressivement sur une série de terminaux phares de la « Marque à la pomme » :  iPad, iPhone et Apple TV.

Un transfert de connaissance sensible donc entre géants du numérique. Même si Apple conserve son précieux atout Johny Srouji, Vice-Président Senior des technologies hardware, qui était lui aussi arrivé dans la même période que Manu Gulati pour le développement du système sur une puce (SoC) A4 que l’on retrouve sur la première tablette iPad sortie en 2010.

De son côté, pour le lancement de ses premiers modèles Pixel en octobre 2016, Google s’était appuyé sur une puce développée par Qualcomm (Snapdragon 821). 

Mais , conscient de la nécessité de contrôler au maximum la chaîne hardware, le groupe Internet semble vouloir disposer de ses propres composants stratégiques comme le SoC en recrutant Manu Gulati.

L’arrivée de Google sur le marché des SoC pourrait agir comme un signal contrasté envers les fabricants de smartphones.

Il faudra attendre de voir si Google compte réserver ses SoC à ses propres produits ou bien désire les proposer à d’autres fabricants de smartphones Android.

(Crédit photo : Google Pixel)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur