“Social ads” : LinkedIn recule face à la grogne des membres

MarketingPublicité

La levée de boucliers des membres de LinkedIn à propos de la diffusion de publicité sociale jugée intrusive a poussé le réseau social professionnel à changer ses plans.

Les “publicités sociales” de LinkedIn n’incluront plus les photos et les noms des utilisateurs.

Tel est le revirement annoncé par Ryan Roslansky, Directeur en charge de la gestion des produits pour le compte du réseau social professionnel d’origine américaine.

Il l’a officialisé dans une contribution blog en date du 11 août.

Depuis fin juin, LinkedIn teste un nouveau format publicitaire dit “social ads”, inspiré du produit de Facebook, où les publicités affichaient le nom et la photo de vos contacts ayant recommandé le produit promu :

Lorsque les membres de LinkedIn recommandent des personnes ou des services, suivent des entreprises ou participent à l’activité du réseau de quelque façon que ce soit, leur nom ou photo peut apparaître sur les publicités associées que vous pouvez voir.

Les utilisateurs se sont immédiatement insurgés contre le concept apparu au grand jour avec la mise en ligne de la nouvelle version du site, selon Silicon.fr.

Ils ont eu l’impression de se confronter à “une tentative de changements importants, intervenus en catimini – et pour des raisons commerciales.”

Le site avait pourtant pris des précautions, assure Ryan Roslansky.

Le changement de la politique de vie privée du site avait été notifié aux utilisateurs sur le blog officiel du réseau, et par un bandeau sur le site lui-même.

La plate-forme sociale assure également n’avoir jamais partagé plus d’informations avec les annonceurs que celles déjà publiques.

Enfin, une option pour refuser d’être inclus dans ces “publicités sociales” a été mise en place sur la page de configuration du compte.

Pas de quoi apaiser les membres de LinkedIn. Du coup, le pionnier des réseaux sociaux professionnels cède et n’affichera plus que le nombre de vos contacts ayant recommandé un produit sans préciser lesquels.

La confiance est la fondation sur laquelle la plate-forme LinkedIn est construite. Nous continueront de travailler dur pour gagner et entretenir cette confiance“, conclut Ryan Roslansky.

Ancienne version des social ads :

Nouvelle version :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur