Social gaming : Google fait tomber l’éditeur Slide dans son panier

Cloud

Google croit en l’avenir des jeux sociaux : il vient de racheter l’éditeur américain Slide, spécialiste des applications de “social gaming”. La firme de Mountain View préparerait-elle sérieusement un concurrent à Facebook ?

Après plusieurs heures de rumeurs, ce 6 août, Google a officiellement annoncé sur son blog, le rachat de Slide, éditeur spécialisé dans les applications ludiques et jeux sociaux – ou social gaming- pour réseaux communautaires, qui travaille déjà en partenariat avec Facebook, MySpace ou encore Orkut.

Google aurait acquis la société fondée par Max Levchin, l’un des co-fondateurs de PayPal et président de Yelp, pour un montant de 182 millions de dollars selon le site TechCrunch.

Créé en 2005 à San Francisco, Slide comme étant une société ayant réussi à créer des applications sociales liées au divertissement pour des dizaines de millions de personnes intégrées à plusieurs de ses plates-formes (Facebook, MySpace, Orkut, Bebo).

Slide a ainsi mis au point des jeux sociaux en ligne (SuperPoke, Topfish), des widgets et des outils de personnalisation contenus (Fun Space, FunPix (retouches d’images), des slideshow; etc.)

Les jeux sociaux et et les outils développés par Slide sont disponibles dans plus de 200 pays et recensent 27 millions de visiteurs uniques par mois.

Ce n’est pas la première incursion de Google dans le monde du social gaming.

La firme de Mountain View a déjà investi dans Zynga en juillet dernier, le studio de développement de FarmVille, pour le montant d’au moins 100 millions de dollars.

Cette nouvelle politique d’acquisitions dans le domaine des jeux sociaux pourrait permettre à Google d’enrichir son (encore) hypothétique futur réseau social GoogleMe, après le semi-échec d’Orkut. Un futur “Facebook killer” ?