Social gaming : Zynga s’accroche à la comète Facebook

Cloud

Zynga surfe sur l’engouement des membres de Facebook vis-à-vis des jeux pour les réseaux sociaux et veut lever encore 250 millions de dollars.

Zynga vise le jackpot avec les jeux sur les réseaux sociaux comme Facebook ou MySpace.

Selon le Wall Street Journal, la société Internet californienne discuterait actuellement d’une levée de fonds supplémentaire de 250 millions de dollars.

Ce qui valoriserait Zynga de la vague “2.0” dans une fourchette 7 à 9 milliards de dollars (la valorisation était située à 4 milliards en avril 2010).

Sachant qu’elle avait levé auparavant un total de 360 millions de dollars après plusieurs tours de tables depuis sa création en 2007 ( y compris en faisant appel à Google).

Comment résumer le succès de Zynga ? En novembre, l’éditeur de jeux sur Facebook lance sa nouvelle production CityVille. Il capte 16 millions d’utilisateurs sur le premier mois d’exploitation.

Globalement, les jeux Zynga permettent de générer une audience globale de 275 millions d’utilisateurs actifs avec un portefeuille comme FarmVille, FrontierVille, Mafia Wars, Zynga Poker, Café World, Treasure Isle, YoVille, FishVille ou PetVille.

Selon AppData, cinq des dix principales applications de Facebook sont exploitées sous la bannière Zynga.

Un business impressionnant au final : toujours le Wall Street Journal, la société Internet, qui a réussi à surfer sur la vague des jeux scotchés aux réseaux sociaux mais aussi aux nouveaux supports comme la tablette iPad ou iPhone, a réalisé un chiffre d’affaires de 850 millions de dollars l’an dernier et un bénéfice (“profits”) de 400 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur