Social network : LinkedIn ouvre son premier bureau européen

Mobilité

Le réseau social américain s’installe à Londres. Il s’apprête à décliner des versions localisées de son réseau dans plusieurs pays européens.

Destiné aux professionnels, le réseau social américain LinkedIn vient d’ouvrir sa première implantation à l’international. Il s’installe en Europe, et plus particulièrement au Royaume-Uni où se situe sa plus importante communauté d’utilisateurs sur le Vieux continent (il a franchi l’an dernier le cap du million de membres dans ce pays).

Voilà qui officialise les nombreuses rumeurs qui circulent depuis un certain temps sur la Toile. Et devrait sérieusement durcir la concurrence que se livrent déjà LinkedIn et les principaux réseaux sociaux professionnels européens, dont Viadeo (ex-Viaduc) et Xing.

Selon le quotidien The Guardian, LinkedIn – dont la plateforme était jusqu’ici uniquement disponible en anglais pour les cinq millions de membres européens – est en train de développer des versions localisées de son réseau pour chaque pays européen. Il devrait par ailleurs se concentrer dans un premier temps sur des secteurs professionnels précis, comme les médias ou les technologies.

Un ancien d’Altavista aux commandes du bureau britannique

La nouvelle filiale londonienne sera dirigée par Kevin Eyres, qui a précédemment piloté le guide touristique SideStep Europe et le moteur de recherche Altavista. Elle se concentrera sur les activités commerciales et marketing. Le support technique et le développement continueront d’être assuré par le siège de la société, en Californie.

A noter enfin que le PDG de LinkedIn a précisé hier qu’aucune introduction en bourse ne figure sur sa feuille de route immédiate. Fin 2007, à l’heure ou la société faisait l’objet de rumeurs sur un éventuel rachat par News Corp, une introduction en bourse avait été envisagée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur