Social networking : Yahoo acquiert le service Delicious

Mobilité

Le groupe Internet a acquis ce service de réseaux communautaires et va développer des liens avec le service de partage de photos Flickr.

Yahoo veut devenir une référence dans le domaine des services destinés aux réseaux communautaires et collaboratifs (social networking). Le groupe Internet vient d’acquérir Delicious, un site qui propose un service en ligne d’ajouts et de partages de liens favoris (bookmarking) d’un nouveau genre. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Le service avait été lancé en 2003 par l’Américain Joshua Schachter sous une forme communautaire. Devant l’intérêt que les internautes ont porté à cet outil, Delicious est devenu une société afin d’attirer les investisseurs.

Un service soutenu par des investisseurs

Une stratégie qui s’est avérée efficace puisque des fonds d’investissement comme Union Square Ventures, Amazon.com et BV Capital, ainsi qu’un bouquet d’investisseurs individuels comme Marc Andreessen (cofondateur de Netscape) lui ont apporté un soutien financier.

Selon Jeremy Zawodny, responsable de la division Search de Yahoo, l’équipe de Delicious (neuf personnes) va rejoindre celle de Flickr, un autre service communautaire orienté vers le partage de photos et également propriété de Yahoo (voir édition du 21 mars 2005).

Selon Reuters, Delicious compte 300 000 membres qui partagent 10 millions de liens vers des sites en fonction de leurs centres d’intérêt.

Yahoo développe des widgets sous sa propre bannière
Yahoo vient de sortir la version 3.0 du moteur pour récupérer des widgets, ces mini-applications destinées à faciliter la vie au quotidien des internautes. Yahoo Widget Engine 3.0 propose un catalogue d’un millier de widgets. Neuf nouvelles applications font leur entrée, dans les domaines de la cartographie, la recherche, la vérification d’arrivée d’e-mails… En juillet 2005, Yahoo avait procédé au rachat de Pixoria, éditeur de Konfabulator qui constituait le premier libre-service de widgets (voir édition du 25 juillet 2005).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur