Social shopping : Groupon fascine Google mais aussi Yahoo et eBay

Cloud

C’est l’une des start-up du social shopping les plus prometteuses : Groupon reçoit des offres de rachat alléchantes. A ce niveau de prix (milliards de dollars), la tentation est grande.

L’achat groupé à la sauce Web 2.0 suscite des convoitises.

Selon diverses sources médias (TechCrunch, Business Insider, AllThingsDigital), Groupon ferait l’objet d’une attention particulière de trois groupes Internet mondiaux : Google, Yahoo et eBay sont les plus souvent cités.

Une telle liste de prétendants est impressionnante mais il montre le potentiel de développement de Groupon dans le modèle du commerce de proximité associé à l’achat en volume (“plus un nombre d’internautes se montrent intéressé, plus le prix baisse”).

Au printemps dernier, on avait beaucoup entendu parler de cette start-up américaine : importante levée de fonds (135 millions de dollars), rachat du réseau homologue CityDeal en Europe…Depuis, la destination Groupon.fr a été inaugurée.

Cette fois-ci, les enchères pour le rachat de Groupon dépasseraient les trois milliards de dollars (offre de Google).

On se demande pourquoi il y a tant d’hésitations…Groupon parierait encore sur son potentiel de développement propre avec un nouveau tour de table à la clé.

Amazon vise le concurrent de Groupon
Amazon prend aussi position progressivement. Selon VentureBeat.com, le groupe pionnier de l’Internet de Jeff Bezos pourrait acquérir Living Social. Le montant de la transaction s’élèverait à 100 millions de dollars. Living Social est considéré comme une alternative à Groupon dans le social shopping. Depuis le début de l’année, Living Social a levé 39 millions de dollars auprès de fonds comme Grotech Ventures et Lightspeed Venture Partners mais aussi auprès de Steve Case (ex-P-DG d’AOL).  Début juillet, Amazon a déjà acquis Woot.com dans une approche d’e-commerce pariant sur la communauté.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur