SocketPlane : une brique SDN dans l’offre de Docker

CloudEntrepriseFusions-acquisitionsServeursVirtualisation
docker-socketplane

Pour simplifier l’exploitation d’environnements multi-conteneurs, Docker acquiert SocketPlane et ses technologies de virtualisation réseau.

Pour la troisième fois en moins d’un an, la maison Docker s’agrandit au moyen d’une opération de croissance externe : le spécialiste des conteneurs Linux* a mis la main sur SocketPlane.

Cette start-up était arrivée sur le marché en octobre dernier, à l’heure où Docker annonçait une autre acquisition portant sur Koality, un fournisseur de solutions d’intégration continue. Fondée par des anciens de Cisco, Dell, HP, OpenDaylight et Red Hat, elle dispose d’une expertise sur la virtualisation du réseau appliquée aux conteneurs.

Sa proposition de valeur consiste en une pile réseau native exploitant la technologie Open vSwitch pour “fournir du SDN pragmatique pour les conteneurs en mode cloud”. En d’autres termes, assurer l’interaction d’applications conteneurisées sur une architecture distribuée, et ce indépendamment de l’infrastructure.

L’équipe de SocketPlane rejoindra celle de Docker pour construire une API ouverte qui devra fonctionner avec les équipements des différents fournisseurs. Une application conteneurisée dans un data center qui utilise du SDN en mode Cisco devra ainsi pouvoir être déplacée sans difficulté vers un environnement cloud sur OpenStack et basé sur des solutions Juniper.

Cette API sera considérée comme une extension de plusieurs services d’orchestration récemment annoncés, comme Swarm, Compose et Machine : alors que la brique réseau de Docker ne gère que quelques hôtes et conteneurs, celle de SocketPlane peut en supporter des milliers et ainsi répondre aux besoins de sociétés Internet comme Spotify.

Pour SocketPlane, il est important de proposer un modèle standard permettant aux partenaires de se concentrer sur l’optimisation de leurs technologies. D’après son fondateur – et actuel CTO – Solomon Hykes, “le réseau est […] devenu une aire de recherche au sein de l’écosystème des partenaires de Docker en raison de la croissance rapide des multi-conteneurs et du multi-hébergement d’applications“.

VMware propose par exemple sa propre API réseau tout en laissant le choix d’utiliser celle de Docker. Chez Google, Kubernetes a pris le parti d’écarter l’API Docker pour mettre la sienne. Les équipes de SocketPlane auront la tâche de trouver une solution “universelle”.

* Docker peut être défini comme un système open source de virtualisation qui gère le déplacement et la transfert des charges dans le cloud. Sur le principe du “packaging”, n’importe quelle application peut être enveloppée, avec toutes ses dépendances, dans un objet unique : un container autosuffisant qui évite d’avoir à virtualiser un environnement complet, OS compris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur