SoftBank sans limites: 4,4 milliards de dollars pour WeWork

CloudEntrepriseLevées de fondsManagement
wework-financement-softbank

Impressionnant. Le groupe Internet japonais SoftBank et Vision Fund injectent 4,4 milliards de dollars dans WeWork (location d’espaces de coworking dans le monde).

Le soutien de SoftBank à WeWork devient gigantesque et il est complété par l’appui du méga-fonds Vision Fund derrière lequel on trouve Masayoshi Son, le patron de…SoftBank.

La société numérique new yorkaise, spécialisée dans la mise à disposition d’espaces de coworking dans le monde, vient d’obtenir un financement de 4,4 milliards de dollars.

Selon le communiqué, le montant est décomposé comme tel : 3 milliards directement injectés dans le capital de la société et 1,4 milliard qui passe directement par des filiales WeWork de la zone Asie-Pacifique (incluant la Chine et le Japon).

En mars, on avait déjà eu droit aux prémices de ce méga-financement : WeWork avait décroché auprès du groupe Internet et télécoms japonais un montant de 300 millions de dollars.

Le fonds SoftBank Vision Fund monte progressivement en puissance et il va secouer le secteur du numérique.

Associé à des firmes comme Oracle ou Apple et au fonds souverain d’Arabie saoudite, SoftBank Vision Fund va disposer d’une capacité d’investissement de 93 milliards de dollars. Ce qui en fait le plus gros fonds de capital-investissement au monde, assure Reuters.

Fondée en 2010 par Adam Neumann et Miguel McKelvey, WeWork a érigé un réseau de 160 espaces physiques de travail en mode collaboratif dans le monde dans une cinquantaine de grandes villes localisées dans 16 pays dans le monde (dont Paris).

(Crédit photo : société)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur