Softeam lève 20 millions d’euros : quand les banques prêtent à leur SSII

EntrepriseFusions-acquisitionsLevées de fonds
softeam-levee-fonds
0 13

Plusieurs banques clientes de Softeam ont contribué au dernier emprunt de la SSII parisienne pour accompagner sa stratégie de croissance externe.

Pour alimenter sa stratégie de croissance externe*, Softeam a retenu l’option du prêt bancaire.

La SSII a obtenu une ligne d’emprunt garantie de 20 millions d’euros auprès de BNP Paribas, Banque Populaire, LCL et Société Générale, avec la participation de Bpifrance.

Interrogé par ITespresso.fr, François Salaün, P-DG et cofondateur de Softeam, assure que ce levier de financement permettra à la société « d’aller plus vite », avec une première acquisition qui devrait être annoncée dans le courant du mois de mars. Elle portera sur une « petite entreprise » dans le domaine du conseil pour la finance et l’assurance.

« On dispose encore de 20 millions d’euros de fonds propres », précise le dirigeant, qui rappelle que la SSII a dégagé, en 2015, un résultat d’exploitation de 4,2 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros (contre 65 millions en 2014 et 63 millions en 2013).

L’activité est encore réalisée pour l’essentiel en France, malgré des implantations à Londres et à Singapour. Le Benelux est visé à court terme, dans l’optique d’atteindre les 100 millions d’euros de CA cette année.

L’acquisition de l’agence digitale Modedemploi – officialisée le mois dernier – concourra à cet objectif qui implique par ailleurs un recentrage d’expertise en conseil et service sur « la finance et le digital ».

En l’état actuel, Softeam réalise 60 % de ses ventes auprès des grands comptes de la finance et de la gestion d’actifs ; 20 % provient de la bancassurance ; 20 %, de l’activité Web, médias et services. Laquelle va faire l’objet d’une consolidation sous le prisme de la transformation numérique.

La SSII créée en 1989 compte aussi atteindre rapidement le millier d’employés. Elle en revendique actuellement 850, avec des antennes françaises à Paris, Saint-Quentin, Rennes, Nantes, Toulouse, Aix-en-Provence et Sophia Antipolis.

* La dernière opération majeure de croissance externe a été bouclée en 2014. Softeam a absorbé Genigraph, éditeur de progiciels filiale de la holding Genitech. En 2012 était intervenu le rachat de Cadextran (groupe Sungard). LCL, Banque Populaire et BNP Paribas avaient accompagné l’opération.

Crédit photo : isak55 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur