SOLAINN : le numérique s’organise pour attirer les acheteurs publics ou privés

Big dataData-stockageEntreprise
Jean-Noël-de-Galzain-Vice-Président-de-Systematic
3 15

Le pôle de compétitivité Systematic inaugure SOLAINN, une plateforme BtoB qui incite à acheter des produits et services des PME innovantes ou start-up.

Il faut avoir parfois de l’imagination pour comprendre les acronymes dans le secteur IT. Qui pourrait deviner ce que veut signifie SOLAINN ?

C’est la plateforme Solution Online vers les Achats Innovants.

Initiée et pilotée par le pôle francilien de compétitivité Systematic (logiciel & numérique) et co-financée par la région Ile-de-France, elle a vocation à faciliter la visibilité et la lisibilité des offres technologiques innovantes (produits ou services) développées par les start-up du numérique et PME innovantes.

Elle s’adresse en premier lieu aux acheteurs de la commande publique mais l’initiative sera également élargie au secteur privée (priorité aux grands comptes).

A l’occasion de la journée Ambition PME Systematic Paris-Region, Jean-Noël de Galzain, Vice-Président de Systematic Paris Region (et CEO de l’éditeur de solutions de sécurité Wallix), a inauguré SOLAINN. Le site Web est disponible depuis aujourd’hui.

Le sujet tient à cœur notre interlocuteur : comment répondre au besoin d’accès plus facile au marché des entreprises innovantes à la commande publique mais aussi aux grands donneurs d’ordres dans le secteur privé.

Car, pour l’instant, les passerelles sont très difficiles à ériger pour diverses raisons : la rigidité du code des marchés publics est souvent pointée du doigt mais aussi les craintes des acheteurs publics vis-à-vis des PME innovantes et de la pérennité de leurs solutions sur le marché.

Dans le courant du printemps, le dispositif SOLAINN avait été testé par des acheteurs de l’UGAP (centrale d’achat public), de la Gendarmerie Nationale, du RESAH IDF (centrale d’achat régionale pour les des établissements de santé et médico-sociaux) et du GIP qui exploite le portail des marchés publics franciliens Maximilien. Tous membres du comité de pilotage de cette plateforme de web sourcing.

SOLAINN : au-delà du numérique

Lors d’un point presse, Jean-Noël de Galzain résume l’approche : « Comment améliorer l’offre technologique des PME innovantes plus accessible et plus visible vis-à-vis des grands donneurs d’ordre ? »

La plateforme est lancée avec une base de 3000 entreprises innovantes « qualifiées » (déterminées à partir d’une  » sélection en fonction des critères de pertinence de l’innovation ») essentiellement localisées en région parisienne pour le départ mais le moteur a vocation à indexer bien plus de data de fournisseurs de solutions IT pour alimenter SOLAINN.

A priori, le recensement des prestataires IT est automatique. SOLAINN devrait s’acheminer progressivement vers une base nationale des fournisseurs de services et produits du numérique d’ici la fin 2016.

La plateforme s’ouvrira ensuite aux autres filières industrielles high-tech qui comptent en France : biotechnologies, MedTech, Green Tech, Smart City…Et pourquoi pas accéder à une dimension européenne ?

L’investissement technologique initialement consenti pour l’éclosion de SOLAINN se situe un peu en-dessous de 300 000 euros.

Quel est le modèle économique ? On s’oriente vers du freemium.

L’accès gratuit aux fonctions de base est garanti mais il sera possible à moyen terme pour les fournisseurs d’améliorer la présentation de la qualité de leurs données. Pour optimiser son référencement sur SOLAINN et donc mieux se distinguer. Mais ces prestations à but de valorisation seront facturées.

« Pour les acheteurs, cela devrait leur faire gagner du temps et leur permettre de trouver des offres différenciées à travers l’achat innovant », estime Jean-Noël de Galzain.

Mais la première priorité consiste à toucher les acheteurs des organisations publiques et privées afin qu’ils adoptent le réflexe de consulter SOLAINN.

Des boutons d’accès au web service seront disséminés à partir des outils d’interfaçage des acheteurs.

Une jonction est déjà intervenue avec le portail Maximilien (68 acheteurs réunis autour des marchés publics franciliens).

Les parties prenantes dans SOLAINN
SOLAINN est un projet co-financé par la région Ile-de-France, la Dirrecte et Systematic Paris-Region. Elle est pilotée par Systematic Paris-Region. Parmi les partenaires du projet, SOLAIN compte l’AFPC, Altran, Cap Digital, CDAF, la Direction générale des entreprises, la Gendarmerie Nationale, IF Research, Ip-label, le GIP Maximilien, la Médiation des marchés publics, le Ministère de l’intérieur, la Préfecture de la région Ile-de-France, la Région Ile-de-France, RESAH, Small Business France, Softeam, le pôle Solutions Communicantes Sécurisées, Syntec Numérique, et l’UGAP (source : Systematic)

(Crédit photo : Page Facebook : Jean-Noël de Galzain, Systematic Paris-Region)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur