Solutions anti-DDoS : Akamai s’empare de Prolexic

Cloud
akamai-rachat-prolexic

Akamai améliore ses offres de solutions de sécurité en mettant la main sur les technologies et l’expertise de Prolexic pour 370 millions de dollars. Celles-ci sont dédiées à la lutte contre les attaques DDoS.

Akamai renforce son portefeuille d’offres de sécurité IT avec le rachat de Prolexic, éditeur de solutions dédiées à la lutte contre les attaques par déni de service (DDoS ou distributed denial of service en anglais) basé à Hollywood (Floride).

Le montant de cette opération de croissance externe devrait s’élever autour de 370 millions de dollars en numéraire après ajustements du prix d’achat et selon les options non acquises qui resteraient en circulation. Selon Silicon.fr, le rapprochement devrait être bouclé dans le courant du premier semestre 2014.

Le fournisseur de solutions permettant d’accélérer la diffusion des contenus sur le Web (CDN ou content delivery network) pourra ainsi renforcer ses différentes infrastructures contre l’une des menaces les plus fréquentes rencontrée par son secteur d’activité. Les attaques par déni de service visent à saturer de données une cible (site Web, serveur de fichiers, messagerie, réseau, data centers…) afin de ralentir le service voire le rendre indisponible.

Le principe de défense mis en pratique par les solutions de Prolexic consiste en le détournement du flux de données utilisées pour saturer le réseau d’information vers des serveurs tampon. Ces derniers jouent ainsi le rôle de bouclier pour le serveur principal sur lequel reposent les différents services des entreprises cibles. Prolexic permet aussi le monitoring en temps réel de ces attaques. Les utilisateurs de la solution peuvent ainsi vérifier l’état de leurs services, et savoir quand l’assaut s’achève.

L’expertise de Prolexic viendra donc compléter les solutions d’Akamai en matière de protection des sites Web et applications d’entreprises contre les risques d’attaques DDoS. En 2013, Prolexic déclare avoir fait face à l’une des plus larges assauts DDoS (de 167 Gbit/s), sans préciser qui en était la cible (et néanmoins loin derrière celle contrée par Cloudflare à 300 Gbit/s). Sa plate-forme cloud dispose d’une capacité en bande passante de 1,5 Tbit/s est dédiée à la défense des infrastructures.

“Toute entreprise opérant sur Internet est confrontée à une évolution des menaces d’attaques visant à perturber ses opérations, défigurer sa marque, ou tenter de voler des données et des informations sensibles, commente Tom Leighton, CEO d’Akamai. “En joignant nos forces à celles de Prolexic, nous avons l’intention de combiner la meilleure plate-forme de sécurité et de performance, provenant d’Akamai, avec la solution très remarquée d’atténuation d’attaques DDoS de Prolexic afin de protéger les centre de données et les applications d’entreprise.”

——–Quiz———

Hacking, phishing, spamming? La sécurité sur internet n’a pas de secret pour vous ?

———————–

Crédit image : Akamai | Prolexic


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur