Solutions télécoms : Verizon dévoile ses prédictions IT pour 2014. Quid du business en France ?

4GBig dataCloudData-stockageEntrepriseGestion cloudM2MMobilitéRéseaux
karine-calvet-verizon-france

Cloud, sécurité et M2M font partie des usages croissants en entreprise, selon Verizon Enterprise Solutions. Rencontre avec la DG France à l’occasion du DigiWorld (bonus vidéo YouTube).

Verizon Enterprise Solutions présente sa vision des principales tendances d’utilisation des technologies par les entreprises et les administrations en 2014.

Celles-ci ont été évoquées hier à l’occasion d’un déjeuner de presse organisé ce matin dans le cadre du DiGiWorld de Montpellier, notamment en présence de Karine Calvet, Directrice générale de Verizon France.

Dans l’ordre des usages croissants, cela passe par “l’ère du client individualisé” (big data et nouvelles opportunités de marketing individualisé), les solutions “M2M as a Service” (via LTE, sachant que Verizon Wireless a été le premier opérateur à lancer la 4G aux Etats-Unis en décembre 2010 en association avec Alcatel-Lucent), la sécurité réseau (Verizon s’auto-proclame leader mondial en la matière en exploitant notamment des services managés), et la “décentralisation annoncée de l’IT” (sous-entendu : les liens entre l’IT business units seront plus étroits, au-delà de la DSI) et des offres cloud plus denses et “plus sérieuses” en vue de fidéliser le client.

La vocation de Verizon est “d’accompagner les clients dans le monde et se doter d’un portefeuille d’assets pour naviguer dans un monde de plus en plus connecté”, déclare Karine Calvet, Directrice générale de Verizon France.

“La force de Verizon, c’est d’avoir avoir mis en orchestre cet ensemble d’assets :  repérer, stocker et livrer l’information en mode cloud sur une ligne de savoir-faire avec des experts sur les moyens de sécuriser les applications au niveau international.”

Difficile d’avoir une idée précise du business que réalise Verizon Enterprise Solutions en Europe. Et encore moins en France. La communication financière de l’opérateur américain coté en Bourse (NYSE) est très surveillée.

“Nos clients français sont en grande majorité des entreprises du CAC 40 (80% d’entre eux) ou des grosses PME.”

Alors comment se distinguer face à des groupes locaux bien ancré dans le tissu industriel français comme Orange Business Services  ?

Karine Calvet met en avant la capacité à “accompagner les clients avec des services différenciants”.

Cela ne suffit pas. Il faut enclencher des alliances avec l’écosystème IT français. Depuis septembre 2012, La division BtoB de Verizon a entamé une collaboration avec SFR Business Team. Ils travaillent sur des prestations pour le compte de clients en commun comme Veolia sur le volet réseau.

“On travaille aussi avec des sociétés de conseil pour mieux répondre aux attentes de marché“, précise Karine Calvet. Mais aussi des groupes intégrateurs comme Atos, Steria et Logica.

Difficile de ne pas évoquer les polémiques de cyber-écoutes des autorités américaines qui embrasent le monde.

Les fournisseurs de solutions IT d’origine américaine se montrent préoccupés.

Des cas d’écoutes massives des clients de Verizon Wireless (l’opérateur mobile du groupe Verizon) sont avérés. Est-ce gênant pour le  business en France ?

“Les sociétés ont des entités partout. Elles sont soumises à la même législation”, déclare Karine Calvet. “Ce serait gênant si nos clients étaient vraiment franco-français.”

Alors l’affaire Prism ne déstabilise pas la prospection en France ? “Les gens la mentionne mais ce n’est pas forcément bloquant”, évoque la dirigeante de Verizon France.

Précisons que, pour se rapprocher des clients exigeants en termes de proximité de sauvegardes de données au niveau national, Verizon exploite en France un parc de cinq data centers. Une goutte numérique dans l’infime réseau international de l’opérateur (200 centres de données).

Verizon Enterprise Solutions déclare gérer actuellement plus de 4200 réseaux dans 142 pays/territoires, “y compris des connexions non-Verizon Enterprise Solutions de plus de 60 fournisseurs de réseau dans le monde”.

“Avec une capacité cumulée de plus de 1 térabit par seconde en Amérique du Nord, le réseau Verizon gère un trafic de données allant jusqu’à 40 gigabits par seconde aux États-Unis et jusqu’à 2,5 gigabits par seconde en Europe”, peut-on lire sur le site Web corporate.

Verizon Business dispose de cinq grands centres d’exploitation des réseaux mondiaux aux États-Unis, en Europe et dans la zone Asie-Pacifique.

Bonus vidéo YouTube : Interview vidéo de John Stratton, Président de Verizon Enterprise Solutions, sur le marché des télécoms en 2020 (entretien avec Yves Gassot de l’Idate).

————

Quiz : Connaissez-vous vraiment la 4G ?

————

(Crédit photo : page Facebook Verizon, NBA 2013)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur