Sony adopte Transmeta pour son Vaio

Mobilité

Excellente nouvelle pour Transmeta, le jeune fabricant de micro-processeurs à faible consommation. Après IBM, c’est au tour de Sony de lui faire confiance, pour équiper un prochain modèle d’ultra-portatif de la gamme Vaio.

Sony utilisera les processeurs Crusoe de Transmeta pour sa gamme Vaio C1, un ultra-portatif intégrant une caméra numérique, jusque là équipé du processeur Celeron à 366 MHz d’Intel. Une annonce qui suit la confirmation en début de mois qu’IBM lancera au quatrième trimestre des portatifs grand public I-Series à base de processeurs Crusoe

Chez IBM comme chez Sony, on fait valoir que la faible consommation électrique et la dissipation thermique réduite du processeur Crusoe sont des atouts essentiels pour la conception des ultra-portatifs.

Selon Transmeta, Crusoe ne consomme qu’environ 1 watt d’énergie, à comparer aux 15 à 20 watts du Pentium d’Intel. Conséquence, la consommation électrique reste très basse, et offre à des ordinateurs très compacts jusqu’à 8 heures de fonctionnement.

En mode veille, le processeur Crusoe ne consomme que 20 milliwatts.

Les annonces de Sony et IBM sont de très bonnes nouvelles pour Transmeta, qui a absolument besoin du soutien de grosses pointures de l’industrie pour crédibiliser son offre et assurer son succès.

Selon Andy Brown, analyste chez IDC : “C’est un énorme coup d’accélérateur pour Transmeta. Reste à savoir si d’autres acteurs importants du marché, comme Toshiba, suivront le mouvement”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur