Sony-BMG veut maîtriser le canal P2P en s’alliant avec Grokster

Cloud

Le nouveau groupe issu de la fusion développerait une co-entreprise avec le service P2P qui permettrait de proposer une offre légale d’échanges de fichiers. Nom de code : MashBoxx.

Depuis l’accord signé en octobre 2000 entre le groupe Bertelsmann et Napster (voir édition du 31 octobre 2000), rares sont les alliances entre majors du disque et services d’échanges de fichiers musicaux en peer-to-peer (P2P). Selon le quotidien américain Los Angeles Times, le nouveau groupe Sony BMG – issu de la fusion des deux maisons de disques – et Grokster se seraient alliés dans une co-entreprise afin d’exploiter un nouveau service P2P baptisé MashBoxx.

Un rapide tour sur l’Internet permet de vérifier qu’une page d’accueil sobre a été mise en ligne à l’adresse www.mashboxx.com, sur laquelle figurent les coordonnées de l’attaché de presse externe de Groskter. Pour le moment, ni Sony BMG ni Groskter n’ont fait de commentaires à ce sujet.

Une nouvelle offre légale de téléchargement

Toujours selon le Los Angeles Times, ce nouveau service P2P disposerait du catalogue musical de Sony BMG. Les internautes pourraient consulter des échantillons gratuitement puis télécharger les fichiers – moyennant paiement, bien entendu. Pour la maison de disques, ce système aurait le mérite d’aborder le P2P sous une forme légale.

MashBoxx reposerait en partie sur la technologie de Snocap, une jeune entreprise américaine fondée par Shawn Fanning, “l’enfant terrible du P2P” à l’origine de Napster, qui poursuit sa carrière en qualité de Net-entrepreneur plus respectable aux yeux des maisons de disques. Actuellement, Grokster utilise la technologie FastTrack P2P Stack de la start-up néerlandaise FastTrack.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur